USMA – Koudri: «notre objectif, un 3e succès de suite»

Le milieu de terrain, Hamza Koudri, a confié que les joueurs sont en grande confiance, après les deux succès de rang. Le joueur usmiste a surtout fait savoir que le groupe ne compte pas s’arrêter là puisqu’il vise les 3 points ce soir au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

Dans un premier temps, dites-nous comment se porte le groupe, la veille de cette rencontre face à la JSS ? 

Les choses se passent plutôt bien. Nous avons effectué les séances d’entraînement dans les meilleures conditions. Je dois dire que les joueurs sont en grande confiance. On travaille sérieusement sous la coupe du staff technique. Je peux dire que les conditions sont réunies dans l’espoir de réaliser un bon résultat ce lundi face à la JSS. Je suis personnellement très confiant pour ce match, surtout après ce que j’ai vu cette semaine à l’entraînement.

Beaucoup pensent que la seconde victoire face à Magra y est pour beaucoup. Est-ce votre avis ? 

C’est clair. Il ne faut pas oublier que la sanction de la ligue nous a quelque peu déstabilisés. Il y a eu par la suite l’arrêt des entraînements. Nous avons repris à moins d’une semaine face au CABBA, et malgré cela, nous avons pu remonter la pente en gagnant chez nous sur un score plus que rassurant et convaincant surtout. Par la suite, on savait qu’il y avait un bon coup à jouer en déplacement face à Magra. Et même si ça n’a pas été facile pour nous, nous sommes tout de même parvenus à arracher les 3 points de la victoire. Ces deux succès de suite nous ont vraiment aidés mentalement.

Où avez-vous trouvé les ressources pour rebondir de cette manière ? 

Il y a plusieurs paramètres qui sont entrés en jeu. Il y a d’abord tout ce soutient de la part du staff technique qui ne fait que nous encourager depuis le début de saison. Il y aussi le soutien du public. On sait que nos supporters sont restés derrière nous. D’ailleurs, leurs encouragements face au CABBA nous ont vraiment motivés. Il y a aussi la force et l’état d’esprit des joueurs. On s’st donné le mot pour oublier cette crise et penser uniquement au challenge qui nous attend en championnat et en Ligue des champions. Je pense que tous ces paramètres nous ont aidés pour réaliser deux succès de suite en championnat.

Revenons à ce match face à la JSS, pour le compte de la mise à jour de la 5e journée de championnat. Avez-vous eu le temps de préparer ce match ? 

Il est vrai que nous sommes rentrés tard dans la soirée de mercredi à Alger. Mais je dirais que le programme du staff technique a été bien étudié puisque le coach a axé le travail sur la récupération. Nous n’avons ressenti aucune fatigue. C’est ce qui nous a encouragés à aller de l’avant. Je tiens à dire que nous sommes à 100 % prêts pour ce match face à la JSS. Il n’y aura aucun problème sur le plan physique, j’en suis certain.

Pensez-vous pouvoir enchaîner un troisième succès de suite ? 

C’est ce que je souhaite. En tous les cas, je dirais qu’un troisième succès en championnat va certainement nous combler. Vous savez, nous avons vraiment besoin de réaliser un maximum de victoires. Cela nous aidera à gagner des places au classement, mais je pense aussi que ce sera la meilleure préparation pour la prochaine rencontre de Ligue des champions. C’est important de rester sur une bonne dynamique avant l’entame de la compétition africaine.

En cas de victoire, vous allez retrouver le podium. Que représente pour vous ce nouveau challenge ? 

Beaucoup de choses. Comme je viens de le dire, ce sera important de retrouver le haut du tableau. Le podium signifiera que nous avons retrouvé notre grande forme malgré les points perdus suite à la sanction. Il est donc important de ne pas rater cette grande affiche face à la JSS.

Les nombreux observateurs ont salué votre courage, puisque vous parvenez à gagner en pleine crise financière…

Vous savez, nous avons su faire la part des choses. Même si nous ne sommes pas payés, nous n’allons tout de même pas abandonner l’équipe. On sait où réside le problème. Il n’y a pas d’argent au club. Nous nous sommes montrés compréhensifs quant à cette situation et nous allons faire de notre mieux pour mettre le club à l’abri. C’est notre seul mot d’ordre.

Pensez-vous qu’il y a une issue à cette crise ? 

Personnellement, je ne peux pas vous répondre car nous sommes des joueurs et notre mission se limite à faire notre travail sur le terrain. Il y a les gens qu’il faut pour répondre à cette question. Tout ce que je peux vous dire est qu’on souhaite vivement que cette crise prenne fin, pour le bien de l’USMA.

Revenons à vous. Après cette blessure en sélection, vous commencez à retrouver petit à petit votre forme. Êtes-vous satisfait ? 

Je n’ai pas à me plaindre. Ce qui me réjouit le plus est que je n’ai pas quitté mes partenaires pour longtemps. Je me suis vite remis au travail et, aujourd’hui, cette blessure fait partie du passé. Je veux à présent aider mon équipe à enchainer un maximum de bons résultats pour mettre le club sur les bons rails avant l’entame de la compétition africaine.

Les supporters promettent de venir une nouvelle fois en masse pour vous soutenir face à la JSS. Qu’avez-vous à leur dire ? 

Je tiens à les remercier vivement pour leur soutien. Si nous sommes aujourd’hui en confiance, c’est aussi grâce à leur présence en force. Ils sont là pour nous et ils ne nous ont jamais abandonnés. Nous avons vraiment de la chance de les avoir. Maintenant, nous essayerons de les satisfaire une nouvelle fois face à la JSS. Je sais qu’ils seront là en force et c’est toujours agréable de les voir à Bologhine.

Adel Cheraki