USMA-ESS (ce soir à 18h au stade de Bologhine), une question de prestige dans un match au sommet

USMA-ESS (ce soir à 18h au stade de Bologhine), une question de prestige dans un match au sommet
article-12458-USMA.jpgNous voici donc arrivés au jour de ce fameux match entre l’USM Alger  et l’Entente de Sétif. Que de commentaires ont été faits sur cette confrontation qualifiée de sommet de la saison, de match pour le titre ou de rendez-vous hors normes.

Il y a certainement de l’exagération dans ce phénomène. C’est un match important, sans plus. Il aurait été décisif si entre les deux équipes il y avait un duel extrêmement serré en tête du classement général. Ce n’est pas du tout le cas puisque le classement actuel de cette compétition de Ligue 1 nous offre une ESS confortablement installée à la première place avec une avance de 4 points sur son second, l’USM El Harrach, son adversaire du jour, l’USM Alger pointant à la 4e place avec un handicap, tenez-vous bien, de 12 points sur le leader.

Il y a là un trop grand écart pour croire un seul instant que l’USMA est capable de rattraper l’Entente. Pour que cela se réalise il faudrait que l’équipe sétifienne perde 4 matches pendant que l’équipe algéroise en remporte autant. Vous voyez un peu la difficulté de la tâche des Rouge et Noir ? Disons qu’il s’agira surtout d’une question de prestige dans le match de ce soir. L’Entente est incontestablement,

en ce moment, la meilleure équipe d’Algérie sur ce qu’elle a démontré depuis le début de la saison. On ne se balade pas en tête du classement par hasard. On ne gagne pas autant de matches en faisant appel à la chance. Si l’ESS est parvenue à ce qu’elle est aujourd’hui c’est grâce à ses joueurs et ses entraîneurs. Cette équipe n’a plus perdu de match en Ligue 1 depuis le 17 novembre dernier (c’était à Chlef à l’occasion de la 11e journée). En ce moment elle est engagée dans une série de six victoires consécutives. Quand on carbure à un tel régime on file tout droit vers le titre de champion d’Algérie.

Il est évident que l’ESS est encore loin d’avoir atteint ce but vu le nombre de journées qui reste à disputer d’ici la fin de la saison mais pour la voir céder il faudrait un concours de circonstances plus qu’extraordinaire. Toujours est-il que leader du championnat s’apprête à disputer la rencontre d’aujourd’hui avec un effectif de joueurs assez réduit puisque quelques uns de ses éléments clés sont annoncés comme étant forfaits. On parle d’Aoudia, de Belkaïd, de Delhoum et de Benabderahmane, soit 4 joueurs qui risquent de beaucoup manquer à l’Entente.

Pour ce qui est de l’USM Alger, l’enjeu de la confrontation de ce soir sera de rester accroché au wagon des équipes de tête et conserver ses chances de figurer sur le podium en fin de saison. Il y a bien longtemps que son entraîneur Rolland Courbis a dit que la conquête du titre de champion d’Algérie relevait de l’utopie vu le rythme de croisière de l’ESS. C’est donc vers le podium et pourquoi pas la 2e place qu’il a placé son objectif. Cela induit de la part de son équipe qu’elle parvienne aujourd’hui à renouer avec la victoire puisque lors de sa dernière sortie en championnat elle avait dû se contenter du match nul à Bordj Bou Arréridj. Depuis, l’équipe algéroise s’est requinquée en Jordanie où elle a disputé un match de Coupe arabe des plus faciles comme en témoigne sa très large victoire (6-1).

L’USMA semble donc prête à affronter le leader. Elle disposera, pour ce rendez-vous, de ses meilleurs éléments puisque même Gasmi, qui relève de blessure, se dit apte à jouer. Dans le même ordre d’idées, on pourrait ajouter le Nigérien Yacouba, officiellement qualifié, mais il nous étonnerait fort que Courbis prenne le risque de le faire jouer dans un match de cette importance. Le coach français aura, en tout cas, un choix assez large pour composer son équipe. Il devra ensuite lui faire adopter la stratégie qu’il compte mettre en place. Ce qui, on le conçoit, ne sera pas une mince affaire.

Ahmed Achour