USM Bel-Abbès: Les joueurs déterminés à assurer le maintien

mardi 14 mai 2019 à 9:27
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

A. L.

Lanterne rouge depuis plusieurs mois, l’USMBA était la première victime destinée à la relégation en Ligue 2. Aujourd’hui, au terme de la 27e journée, le club de la Mekerra se trouve à égalité de points avec le MOB, laissant la dernière place à l’Olympique Médéa. Que s’est-il passé entre-temps ? Eh bien, il est clair que l’arrivée à la barre technique d’Ahmed Slimani est pour quelque chose dans ce redressement inattendu certes, mais salué comme il se doit par les milliers de fans belabbésiens. Il faut dire que la conjonction de différents résultats enregistrés par les équipes également menacées a contribué au renouveau de l’USMBA même si, comme ce fut le cas récemment, contre l’ASAM, cette victoire a été acquise in-extrémis. 

On dira que ces succès à l’arraché sont le propre des exploits. Car, c’en est si on considère la position désastreuse de l’équipe il y a quelques semaines seulement. 

Cette série de trois victoires consécutives a soulevé plus qu’une lueur d’espoir. On rappellera que les coéquipiers de Khali ont disposé successivement du DRBT, de la JSS et de l’ASAM. Le club de Béchar étant hors de danger, ce sont bien les victoires obtenues contre le DRBT et l’ASAM qui revêtent une grande importante du fait que ces clubs jouent également leur survie en Ligue 1. Cette réaction atteste que les Belabbésiens ne veulent en aucun cas abdiquer tant que le championnat n’aura pas bouclé sa dernière journée, comme l’a déclaré le coach Ahmed Slimani. « On continue à croire en nos chances pour le maintien jusqu’à la dernière minute », saluant par ailleurs ses poulains pour leur prestation. 

Par cette déclaration, Slimani résume le sentiment général ressenti tant à Sidi Bel-Abbès que dans la région, car beaucoup pensent que le club de la Mekerra pourrait se maintenir in-extrémis. Car finalement, entre le CRB (9e) et la lanterne rouge Médéa, il n’y a que 6 points, regroupant pas moins de huit formations, toutes appelées à batailler ferme pour éviter les trois dernières places. On remarquera que le CR Belouizdad accueillera l’USMBA pour le compte de la trentième journée, au terme de laquelle on connaîtra le sort de tout un chacun. Entre-temps, l’USMBA aura un dur obstacle à franchir à Alger face au PAC (qui joue le titre) et recevra le MCA, une équipe en nette régression comme l’attestent ses derniers résultats. En admettant donc que les coéquipiers de Benayad viennent à bout du MCA, il leur faudra aller chercher de précieux points à Alger, face respectivement au PAC et au CRB. Ceci revient à dire qu’ils doivent se surpasser pour entretenir l’espoir. 

Ce qui est rassurant, c’est que la confiance est revenue au sein du groupe comme l’attestent les récentes déclarations des joueurs. Ces derniers sont convaincus qu’ils peuvent battre le PAC dans son fief. Toutefois, il est important de souligner que le maintien dépend, non seulement des résultats de l’USMBA, mais également de ceux des autres équipes figurant actuellement dans cette zone élargie. Il est donc difficile d’émettre des pronostics susceptibles de se matérialiser sur le terrain. Tout au plus, on se contentera du jeu des probabilités qui risquent d’être démenties par des facteurs extra-sportifs comme c’est souvent le cas en fin de championnat mais difficiles à prouver. De toute évidence, le MOB, avec deux sorties à Alger (MCA) et à Sétif (ESS), a des soucis à se faire, la seule rencontre a domicile face au CRB n’étant guère une sinécure. De son côté, l’O. Médéa accueillera le NAHD et la JSS pas faciles à manier et surtout, se déplacera à Bordj Bou Arreridj où le CABBA entend se rassurer définitivement avant la clôture du championnat.

Pour leur part, les M’lilis auront fort à faire contre le DRBT, également sous la menace de la relégation, ce débat se déroulant à domicile. Il en est de même pour le match face au PAC avant la rencontre à Alger face au MCA. Comme annoncé ci-dessus, le match ASAM – DRBT devrait apporter plus d’éclairage à la situation de ces deux clubs. Par la suite, le Difaâ Tadjenanet recevra le CSC avant d’aller affronter le PAC. Pour le MCO, la situation est claire, il lui faut battre le CSC et le NAHD au stade Ahmed Zabana car, à Omar Hamadi, il risque d’éprouver de sérieuses difficultés et de s’en tirer à bon compte face à une USMA retrouvée qui a renoué avec la victoire après une inquiétante période de disette. Avec 35 points, le maintien devrait être possible. 

Finalement, le maintien se jouera entre les six clubs suivant : le MCO, l’USMBA, le DRBT, l’ASAM, l’OM et le MOB, un classement dans le « désordre ». Il ne reste qu’à souhaiter que ces palpitantes rencontres ne soient pas marquées par des actes que la morale réprouve. 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
20 queries in 0,244 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5