USM Bel-Abbès: Les cartes d’abonnement, mode d’emploi

USM Bel-Abbès: Les cartes d’abonnement, mode d’emploi

Par Kadiri Mohamed.

USM Bel-Abbès: Les cartes d’abonnement, mode d’emploi

Le nouveau comité des supporters que pilote Hadj Hasnaoui Okacha, qui s’est réuni dimanche soir, a dévoilé les démarches pratiques liées à la vente des cartes d’abonnement annuel donnant accès aux rencontres de l’USMBA. Ce comité a, dans un premier temps, choisi cinq points de vente au chef-lieu de wilaya dont un au stade 24 Février 1956, où des conventions sont signées entre les préposés chargés de la vente et le comité en place pour permettre aux fans souscripteurs d’acquérir les nouvelles cartes d’abonnement de 10.000 dinars. Cette procédure intervient en parallèle à la structuration des fans par quartiers du chef-lieu et ceux des communes de la wilaya, où des prises de contact de proximité avec les fans sont menées par des membres dudit comité, appelé à concrétiser le projet du placement de 30.000 cartes d’abonnement. Pour l’heure, ce sont des « animateurs » par quartiers qui sont temporairement retenus pour choisir par la suite des « délégués » qui seront en contact permanent avec l’actuelle structure dirigeante.

Il faut noter que les détenteurs des cartes d’abonnement à puce pourront bénéficier de plusieurs avantages de remises par des organismes ainsi que des compagnies d’assurances, indique-t-on. Le caractère strictement personnel de l’acquéreur de cette carte est à signaler vu qu’elle est identifiable avec son numéro et implique donc sa responsabilité. Par ailleurs, il a été également question de l’aménagement et de la sécurisation du siège du comité des supporters situé au centre-ville et qui devrait être opérationnel pour l’acquisition du matériel de cette grande opération appelée à connaître un engouement particulier à Sidi Bel-Abbès. Ces derniers sont appelés à se mobiliser autour de ce vaste projet sportif dont la réussite dépend de l’adhésion matérielle de ce public.

En effet, par le passé, le stade connaissait des records d’assistance, mais avec des recettes dérisoires voire insignifiantes. Cela devait changer un jour ou l’autre. Et c’est parti donc avec cette grande nouveauté qui nécessite, selon les observateurs, d’autres opérations de vulgarisation et de sensibilisation à mener sur les bords de la Mekerra et là où se trouvent les inconditionnels d’El-Khadra.