Usage de l’arabe : la campagne gagne le ministère de la Culture

Usage de l’arabe : la campagne gagne le ministère de la Culture

Il semble que la langue française en Algérie arrive doucement à sa fin. En effet, le gouvernement a mis à jour plusieurs conditions liées à cette langue. Il a même ordonné d’arabiser les ordonnances médicales délivrées par les médecins.

Dans le même sillage, l’Office National de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels a donné instructions à toutes les branches et les directions sous sa responsabilité afin de mettre fin à l’usage du français dans les cachets et les correspondances administratives.

Ce dernier a souligné la nécessité d’utiliser uniquement la langue arabe, remplaçant ainsi la langue française. ” Il est obligé d’utiliser la langue arabe dans tous les cachets, mais aussi dans toute correspondance administrative “, affirme ledit Office.

Vers la suppression du français des entreprises et administrations nationales

En effet, cette procédure intervient dans le cadre de l’opération de l’arabisation des administrations et institutions publiques, commencée récemment par les autorités algériennes.

Parmi les entreprises et administrations qui ont déjà procédé audite arabisation, y en a le ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et Algérie Poste.

Par ailleurs, il est utile de préciser que ces décisions ont suscité de nombreuses polémiques sur les réseaux sociaux, car l’usage de la langue nationale officielle dans les administrations est inscrit dans la Constitution, notamment en ce qui concerne l’usage des cachets de la République, ce qui signifie que les actions et pratiques antérieures sont considérées comme une violation des lois.