UNICEF : Un quart des enfants Rohingyas réfugiés atteint de malnutrition sévère

UNICEF : Un quart des enfants Rohingyas réfugiés atteint de malnutrition sévère

Un quart des enfants rohingyas de moins de 5 ans réfugiés au Bangladesh souffre de malnutrition potentiellement mortelle, a indiqué vendredi l’Unicef, lors d’un point de presse à Genève.

“Selon trois enquêtes médicales et nutritionnelles conduites entre le 22 octobre et le 27 novembre dans les camps de réfugiés et les campements de fortune, jusqu’à 25% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë sévère”, menaçant leur survie, a affirmé Christophe Boulierac, porte-parole de l’organisation onusienne à Genève.

“Près de la moitié des enfants examinés sont anémiés, jusqu’à 40% souffrent de diarrhées et 60% d’infections respiratoires aiguës”, a-t-il précisé.

“Les enfants réfugiés qui ont déjà enduré d’inimaginables souffrances lorsqu’ils ont fui leurs maisons se trouvent désormais face à une crise de santé publique”, a déclaré un représentant pour l’Unicef au Bangladesh, cité par M. Boulierac.