Une mission commerciale de l’industrie laitiere irlandaise visant des partenariats strategiques en algerie

Dans le cadre d’une mission commerciale dirigée par le gouvernement Irlandais qui se tient entre le 2 et le 4 février 2020, Alger reçoit, neuf des principaux fournisseurs de matière première laitière irlandais dans le but de faire connaître l’Irlande en tant que fournisseur de produits laitiers de haute qualité et d’envisager des partenariats avantageux entre les fournisseurs de produits laitiers irlandais et les transformateurs et distributeurs algériens.

La demande algérienne en produits laitiers irlandais a doublé au cours des cinq dernières années, avec une importation accrue dans les secteurs du fromage cheddar (l’Irlande est le plus grand fournisseur de cheddar sur le marché algérien), du lait écrémé en poudre et du lait entier en poudre

Tara McCarthy, PDG de Bord Bia (The Irish Food Board) «L’agence agroalimentaire irlandaise » a déclaré en marge de sa visite à Alger que cette mission commerciale a pour objectif de renforcer la notoriété de l’Irlande en tant que fournisseur de produits laitiers de qualité, fiable et durable.

“L’Algérie est un marché important pour les produits laitiers de qualité, avec la plus forte consommation annuelle de produits laitiers en Afrique, soit plus 120 litres par habitant », a-t-elle déclaré.

Avant de rajouter que « D’ici 2030, l’Algérie aura une population estimée à 52 millions de personnes et des besoins de plus de 500 000 tonnes d’ingrédients laitiers. L’industrie agroalimentaire est une tournée vers ses clients pour trouver les solutions à leurs besoins. Alors que l’Algérie est en train de construire son propre approvisionnement en produits laitiers locaux, l’Irlande est parfaitement placée pour répondre aux demandes algériennes. »

Le secteur agroalimentaire est l’industrie numéro un en Irlande. La branche laitière irlandaise possède un riche héritage coopératif, avec l’établissement d’un système laitier dirigé par les coopératives à travers toute l’Irlande depuis la fin du 19e siècle. Aujourd’hui, le secteur laitier irlandais est toujours majoritairement détenu et contrôlé par des agriculteurs Irlandais.

« Nos méthodes naturelles et nos pratiques agricoles pastoral, notre industrie de transformation laitière compétitive et innovante, ainsi que des systèmes de contrôle rigoureux de sécurité alimentaire et de traçabilité, ont permis à l’Irlande de développer un secteur laitier préformant et reconnu au niveau international. L’Irlande est un fournisseur de confiance et dispose de références internationalement reconnues dans le domaine de la sécurité alimentaire, sureté et de la prise en compte de critères pour le développement durable. Nous sommes à Alger pour partager nos acquis ; faire connaître les engagements pris par l’Irlande pour développer le secteur laitier et renforcer nos liens avec nos partenaires algériens, nous aspirons à être à l’écoute de nos homologues sur leurs méthodes de développement ainsi que leurs besoins» poursuit Tara McCarthy.

En tant que participant à cette mission commerciale, Bord Bia, organise en marge de sa visite à Alger le premier Forum Algéro-Irlandais des produits laitiers. Ce forum a pour objectif d’établir et de renforcer des relations commerciales de confiance et de longue durée entre l’industrie laitière irlandaise et algérienne ».

Le « forum Algéro-Irlandais des produits laitiers » inclura aussi dans ses discussions la participation d’officiels irlandais qui aborderont les sujets tels que les contrôles de la sécurité alimentaire, les tendances du marché, ainsi que départages d’expériences de leader de l’industrie agroalimentaire algérien. Sera également présenté « Origin Green », le programme irlandais pour le développement durable de la production agroalimentaire.

Le séminaire sera clôturé par des rendez-vous d’affaires entre les entreprises algériennes et irlandaises.

Le secteur de l’élevage et du bétail est également très important pour cette mission commerciale. En 2019, le ministère de l’agriculture irlandais et les autorités vétérinaires algériennes ont revus le certificat sanitaire du bétail irlandais, qui facilitera grandement les exportations irlandaises vers l’Algérie. Bord Bia compte travailler en étroite collaboration avec les professionnels pour développer le marché du bétail irlandais en Algérie.

« Ce que nous faisons dans le cadre de cette mission commerciale, c’est d’instaurer les bases d’un partenariat de confiance entre l’Irlande et les pays d’Afrique du Nord, un partenariat qui peut compléter l’industrie locale et qui est prêt à répondre à ses besoins croissants en matière d’importation ». « L’Irlande et l’Algérie sont deux pays qui diffèrent à bien des égards, mais nous partageons la conviction que la sécurité de l’approvisionnement est essentielle pour nous permettre de planifier notre croissance et notre réussite. Nous nous sommes engagés à travailler avec les industries algériennes du lait et du bétail dans un effort de développement de ces relations commerciales de manière durable ». Conclue Tara McCarthy.

Le bureau de Bord Bia en Afrique relève de la compétence du directeur Région Afrique, Nicolas Ranninger, qui a déclaré que cette mission commerciale permettra a travers ses différentes initiatives de faire connaitre les atouts des entreprises et à renforcer les liens entre les industries irlandaises et algériennes.

« La mission commerciale en Algérie soutient nos efforts pour encourager la collaboration commerciale dans le secteur privé entre les fournisseurs irlandais de produits laitiers, les transformateurs et les fabricants locaux algériens « , a déclaré Nicolas Ranninger.

Avant de poursuivre « Comprendre le fonctionnement du marché algérien est une les entreprises laitières irlandaises et dans les mois à venir, nous continuerons à travailler pour informer les entreprises irlandaises sur ce marché et, à notre tour, nous espérons travailler en collaboration pour fournir des solutions commercialement viables aux clients algériens de produits laitiers ».

A propos des exportations irlandaises vers l’Algérie produits laitiers:

En tant que destination des exportations irlandaises d’ingrédients laitiers, la demande en Algérie a doublé en valeur ces cinq dernières années, livrant près de 50 millions d’euros de ventes dans le fromage, la poudre de lait écrémé (PLE) et la poudre de lait entier (PLE) en 2018. Le cheddar est le principal produit laitier utilisé par les fabricants de fromage algériens, le cheddar irlandais jouit d’une solide réputation pour sa qualité.

Bétail et élevage :

L’Algérie importe environ 100 000 bovins, dont 75 % sont de jeunes taureaux et 25 % sont des génisses en bas âge (principalement des vaches laitières).

L’accès de l’Irlande au marché algérien de l’élevage a été limité ces dernières années en raison d’un certificat sanitaire restrictif. Toutefois, une mission technique du DAFM/Bord Bia sur le marché en avril 2019 a permis de lever ces restrictions et d’accroître considérablement la possibilité pour les exportateurs irlandais de faire des affaires. En novembre dernier, Bord Bia a accueilli sept grands importateurs de bétail d’Algérie et trois entreprises égyptiennes pour un itinéraire de cinq jours.

Les visiteurs ont rencontré directement les exportateurs irlandais de bovins lors d’une série de rencontres individuelles organisées par Bord Bia, dans le but d’établir des relations et d’obtenir des contrats.

Notes à l’éditeur:

L’Irlande est une nation agricole avec un riche héritage en matière de production laitière. En tant que nation insulaire avec une population de cinq millions d’habitants, l’Irlande produit suffisamment de nourriture pour nourrir 25 millions de personnes.

Bord Bia (The Irish Food Board) « La commission alimentaire de l’Irlande » est l’agence gouvernementale irlandaise chargée de la promotion, du développement commercial et du marketing de l’industrie alimentaire, des boissons et de l’horticulture en Irlande.  Bord Bia travaille à améliorer la réputation de la nourriture, des boissons et de l’horticulture irlandaises, à développer les marchés pour les fournisseurs irlandais et à faire connaître le goût de la nourriture irlandaise à un plus grand nombre de tables dans le monde entier. Avec son siège à Dublin, Bord Bia dispose d’un réseau de 15 bureaux à l’étranger, dont un au Nigeria en Afrique.

Cette présence étendue à l’étranger, associée à une vision stratégique qui fait autorité, permet à Bord Bia de poursuivre les opportunités émergentes et de répondre activement aux problèmes importants du marché qui affectent l’industrie. En 2012, Bord Bia a lancé Origin Green, un plan national de développement durable pour l’ensemble de notre industrie alimentaire et des boissons.

C’était également la première fois au monde qu’elle opérait à un niveau véritablement national.

Origin Green engage essentiellement les producteurs et les transformateurs irlandais à réduire leur empreinte carbone et à utiliser moins d’énergie et de ressources dans la production alimentaire.

Elle y parvient en imposant des objectifs environnementaux rigoureux à chaque entreprise, et bien plus de 90 % des exportations irlandaises de produits alimentaires et de boissons sont désormais certifiées « Origin Green ».

L’industrie laitière a été au centre de cette histoire, et certains des progrès les plus passionnants réalisés par Bord Bia en matière d’Origine Green ont été directement liés à ce secteur.