Une équipe médicale américaine à Médéa pour opérer des patients atteints de la Spina Bifida

Une équipe médicale américaine à Médéa pour opérer des patients atteints de la Spina Bifida

32ba51bc5ede9d5c69d9c39b56565c56_L.jpgMEDEA – Une équipe médicale américaine est à pieds d’oeuvre depuis samedi à l’hôpital Mohamed Boudiaf de Médéa où elle a déjà effectué trois interventions chirurgicales sur des patients atteints de malformation de la colonne vertébrale, appelée communément Spina Bifida, a-t-on constaté sur place.

Composée de dix-sept membres, des neurochirurgiens, des anesthésistes-réanimateurs, des cardiologues et des infirmières, issus de plusieurs universités et hôpitaux américains, elle séjournera à Médéa jusqu’au 29 avril courant, avec au programme une cinquantaine d’interventions chirurgicales au profit de patients, venus de différentes régions du pays, selon le directeur de l’hôpital de Médéa, Ahmed Madoui.

Cette mission médicale est l’aboutissement, d’après ce responsable, d’une initiative de neurochirurgiens nationaux exerçant à l’hôpital Mohamed Boudiaf, entamée depuis plus d’une année auprès d’universités de médecine et d’hôpitaux américains de renom, notamment celui de Miami (Etat de Floride), qui ont accepté d’apporter leur savoir-faire dans cette discipline, a-t-il expliqué.

Les interventions chirurgicales programmées seront menées conjointement avec l’équipe médicale de l’hôpital de Médéa, dont certains membres ont été choisis pour effectuer les premières interventions, a ajouté ce responsable, précisant que l’une des trois premières interventions réalisées, lors de la première journée, à été menée avec succès par la chirurgienne Laila Djadi.

Des interventions chirurgicales par télémédecine ont été programmées pour la journée de dimanche au profit des personnels des hôpitaux de Tamanrasset, Adrar et d’Ouargla qui pourront, grâce à cette technologie, suivre en temps réel le déroulement des interventions, a indiqué à l’APS le directeur locale de la santé, Mohamed Cheggouri.

La présence de cette équipe médicale sera mise à profit pour la maitrise des récentes techniques chirurgicales en matière de traitement de la Spina Bifida, se familiariser avec la manipulation des équipements chirurgicaux ramenés par l’équipe médicale américaine, et la formation du personnel médicale local qui prendra à l’avenir en charge les patients souffrant de cette pathologie, a fait savoir le même responsable.