Un réseau de faux passeports de hadj tombe

lundi 17 septembre 2018 à 22:12
Source de l'article : Jeune-independant.net
Par Sofiane Abi

La Section de recherches de la Gendarmerie nationale de Rouiba a mis fin, ce dimanche, aux activités d’un réseau d’escrocs qui ont réussi à extorquer 8,423 milliards de centimes à 28 personnes, a annoncé hier un communiqué du groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger.

Dans le communiqué, la gendarmerie a indiqué que le réseau démantelé était composé de dangereux criminels, ces derniers ayant amassé une véritable fortune à partir d’une agence de voyage fictive. En arrivant à gagner la confiance des victimes, les malfrats ont pu leur soutirer, en tout, 8,423 milliards de centimes, a révélé l’enquête de la Gendarmerie de Rouiba. Le démantèlement de ce réseau a pu se faire grâce aux informations judicieuses parvenues à la Section de recherche de la Gendarmerie de Rouiba, à la fin de la semaine passée, faisant état de l’existence d’un groupe d’individus qui escroquaient des victimes au nom d’une société fictive de voyages pour le pèlerinage.

Ce n’est pas tout : les informations parvenues aux gendarmes ajoutaient que les dangereux escrocs agissaient également au nom d’une autre société fictive, cette fois dans la commercialisation des couches-culottes pour bébés. En plus, ce réseau sévissait dans plusieurs wilayas entre autres à Alger, Boumerdès, Chlef, Tipasa, Ain Defla et Blida, où la plupart des victimes résident. Arrêtés dans le cadre de l’enquête, les suspects (dont le nombre n’a pas été précisé) ont reconnu les faits, avouant leur implication dans l’arnaque. Par ailleurs, l’enquête des gendarmes de Rouiba a révélé que les membres du réseau ont soutiré 300 millions de centimes à chaque victime.

Ces dernières étaient loin de se douter que leur agence de voyage était fictive. En payant les 300 millions de centimes pour un voyage organisé pour accomplir le Hadj y compris la prise en charge des démarches administratives, notamment pour l’obtention des visas, les 28 victimes (dénombrées jusqu’à présent) ont fini par apprendre la vérité au goût amer. Les mis en cause ont été présentés hier au procureur de la République de Rouiba, qui les a mis en détention, conclut le communiqué de la Gendarmerie nationale d’Alger.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 1,235 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5