Un plan pour l’amélioration les prestations du secteur de la Poste

Un plan pour l’amélioration les prestations du secteur de la Poste

8b0ef0c1eb395013c005282e0ad1d749_M.jpgDJELFA – La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Iman-Houda Feraoun, a révélé, dimanche à Djelfa, qu’un plan pour l’amélioration des prestations du secteur de la Poste sera « bientôt » annoncé.

« Une révision est prévue dans le programme d’emploi du secteur, à l’échelle nationale », en vue de fournir les wilayas en postes d’emploi nécessaires, a-t-elle indiqué à la presse, en marge d’une visite de travail dans la wilaya, estimant que le secteur a, également, besoin d’un « renforcement en moyens techniques susceptibles de garantir un service de qualité aux citoyens ».

« Un objectif qui sera consacré dans le cadre du plan programmé pour ce faire », a-t-elle souligné.

En outre, Mme Feraoun a signalé le renforcement d’Algérie Télécom par l’élargissement de la diffusion de la fibre optique.

Interrogée sur les coupures d’Internet survenues ces derniers jours, la ministre a cité à l’origine deux facteurs essentiels relatifs, pour le premier, à la « vétusté du réseau de lignes en cuivre actuellement en cours de remplacement par la fibre optique », alors que le deuxième motif a trait à des « pannes liées aux travaux enregistrés dans les grands chantiers de réalisation, en cours, à travers toutes les villes du pays ».

Des projets sont programmés en matière de fibre optique et d’entretien des réseaux, a-t-elle ajouté.

La ministre avait entamé sa visite de travail à Djelfa par une inspection de l’agence commerciale d’AT à Ain Ouessara (à 100 km au nord de la wilaya), ville dont elle a visité le centre des communications et le bureau postal où elle a recueilli des doléances de nombreux citoyens rencontrés sur place.

A Hassi Bahbah, à 50 km au nord de Djelfa, Mme Feraoune s’est rendue dans un bureau de poste et à un complexe des communications de la ville, avant de gagner le chef-lieu de wilaya pour une visite du centre amplificateur de la cité des 100 logements, et des agences commerciales des operateurs de téléphonie mobile Ooredoo et Djezzy.

La ministre a, ensuite, inauguré le nouveau siège de l’operateur public Mobilis, avant une visite des agences des trois (3) operateurs téléphoniques, où elle a reçu des explications sur les prestations fournies aux abonnés et la couverture internet 3G.

Une nouvelle agence commerciale d’AT, de standing moderne, a été également inaugurée à la cité Edhil Eldjamil de la ville de Djelfa. Sur place, Mme Feraoun a estimé que la wilaya de Djelfa accuse un « manque en bureaux de poste, conjugué à un retard dans la réalisation de nouveaux projets postaux, inscrits depuis 2005 et 2007 », signalant le lancement programmé de prés de 80 % de ces projets, avant fin 2015, ou du moins l’exécution de leurs études.

La ministre qui a aussi relevé des « insuffisances » dans le secteur, qui ne sont pas, selon elle, propres à Djelfa, a souligné l’existence d’un « déficit en postes d’emploi », qui sera pris en charge, a-t-elle rassuré, faisant part d’une « réflexion en cours pour une redistribution des postes d’emploi, à l’échelle nationale, car un pléthore de postes est enregistré dans certaines wilayas ».