Un père martyrise son fils pour un alphabet non appris !

samedi 10 novembre 2018 à 1:32
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Un père de famille a été condamné mercredi dernier par le tribunal criminel de Batna à trois ans de prison pour maltraitance et acte de torture sur descendants au premier degré. Un enfant issu d’une fratrie de cinq garçons et âgé à peine de quatre ans, était devenu le souffre-douleur de son père, après un divorce douloureux. La garde du petit enfant, originaire de la ville d’Arris et ses quatre frères, a été confiée au père après le renoncement de la mère à son droit de garde.
Le père, qui était censé donner plus d’amour à ses enfants après la séparation avec leur mère, faisait tout le contraire. Il exigeait une discipline de fer au sein du foyer, même le petit dernier fit les frais de son emportement. Lorsque le juge appela à la barre la victime, l’assistance qui suivait depuis le début les débats, n’en croyait pas ce qu’elle entendait Le petit, haut comme trois pommes s’avança vers le juge d’un pas hésitant. Il sera vite rassuré par le juge qui s’adressa à lui avec des mots simples et réconfortants pour qu’il décrive à l’assistance le calvaire qu’il a vécu en cette année de 2016.
Il raconta au juge, avec des mots d’enfant, comment son paternel le corrigeait en utilisant un câble électrique ou des fois, une barre de fer pour le battre; «il me faisait mal», dit-il au juge. Lorsque ce dernier demanda au père pourquoi il faisait cette chose horrible, l’enfant lâcha: «J’avais du mal à apprendre et à retenir par coeur l’alphabet…»
A cet âge-là, on vient tout juste d’ouvrir les yeux à la vie, on pense beaucoup plus à jouer avec les petits voisins de son âge que de résoudre des équations au second degré.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,508 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5