Un manifestant condamné à une amende de 100 000 DA à El Taref

lundi 16 septembre 2019 à 22:09
Source de l'article : Liberte-algerie.com

La comparution en référé, hier, de l’activiste du hirak, Hichem Touaïbia, devant le tribunal correctionnel de Dréan (wilaya d’El-Tarf) a donné lieu à une mobilisation citoyenne de solidarité, qui aura duré toute la matinée aux alentours du palais de justice.

Des dizaines de militants des droits de l’Homme, de journalistes et d’avocats ont, en effet, organisé un sit-in de protestation contre l’arrestation à Annaba de ce journaliste, qui a eu lieu, rappelons-le, deux heures avant la marche de vendredi dernier. Les manifestants ont contesté pacifiquement la traduction en justice de Hichem Touaïbia sous les chefs d’accusation peu probables d’“incitation à un rassemblement non autorisé” et “outrage à corps constitués”.

Convaincus du caractère despotique de ce procès que d’aucuns ont qualifié de fantaisiste et d’expéditif, les participants à cette manifestation, dont de nombreux habitants de la ville d’Annaba, ont déployé des banderoles et brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire notamment : “Halte à la répression et aux arrestations arbitraires”, “Libérez les détenus d’opinion” et “Justice indépendante”.

Après délibération, le tribunal s’est prononcé pour la libération immédiate de l’activiste Hichem Touaïbia en lui infligeant une amende de 100 000 DA. On ignore pour l’instant si celui-ci compte faire appel de ce verdict.

A. Allia

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,348 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5