Un élu FFS accueille une délégation ministérielle alors que le parti ne reconnaît pas le gouvernement Bedoui

dimanche 11 août 2019 à 18:35
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le vice-président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Bouira, Saïd Deradj, du FFS, risque des sanctions de la part de son parti. La cause ? En sa qualité de vice-P/APW, il a accueilli la délégation ministérielle qui s’est déplacée mardi dernier à Bouira.

En effet, les instances dirigeantes du plus vieux parti d’opposition ont, selon nos informations, mal perçu ce geste de leur élu, puisque le FFS ne reconnaît pas le gouvernement Bedoui et ne cesse de clamer son illégitimité. Certaines voix locales du FFS s’offusquent de ce geste protocolaire et exigent des sanctions à l’encontre dudit élu.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,244 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5