Un député chassé par des manifestants à Béjaïa

Le député du Front El-Moustakbal, Karim Bouraï, a été chassé de la manifestation du 27e vendredi du mouvement populaire à Béjaïa, rapporte la radio Gouraya

Karim Bouraï avait rejoint le parti d’Abdelaziz Belaïd à la faveur des législatives du 4 mai 2017 est déclaré “persona non grata” à Bejaia, depuis son entrée à l’hémicycle Zighoud-Youcef en avril 2019, après la démission courageuse de l’ancien parlementaire, Khaled Tazaghart, élu tête de liste du parti dans la wilaya.