Un atelier de formation pour jeunes talents au théâtre d’Oran

Un atelier de formation pour jeunes talents au théâtre d’Oran

theatre.jpgUn atelier de formation pour jeunes talents a été mis sur pied au Théâtre régional « Abdelkader Alloula » d’Oran (TRO), a-t-on appris lundi de la direction de cette structure culturelle.

Cette initiative a pour objectif de valoriser les prédispositions à l’art scénique décelées chez le potentiel jeunesse, a souligné Azri Ghaouti, le responsable du TRO.

La première expérience dans ce domaine vient d’être lancée dans le sillage du montage en cours de « La Fenêtre », une nouvelle production du TRO adaptée par Brahim Hachemaoui de l’œuvre de l’écrivain Emmanuel Roblès (1914-1995). Le casting de cette pièce a permis au metteur en scène Mohamed Abbès Islam de « débusquer » six jeunes talents, « novices mais prometteurs », sélectionnés parmi une quarantaine de candidats à un rôle dans « La Fenêtre ».

Diplômé de l’Institut national des arts dramatiques et chorégraphiques de Bordj El-Kiffan (INADC), Mohamed Abbès Islam est chargé de la mise en scène de « La Fenêtre » selon deux versions, l’une avec la troupe officielle composée de comédiens confirmés, et l’autre avec les artistes en herbe dans le cadre de l’atelier de formation.

Avec deux distributions différentes, la représentation pourra être donnée simultanément sur deux scènes différentes, a expliqué Azri Ghaouti en espérant que son initiative portera les fruits escomptés pour la relève qualitative en termes de ressources humaines.

L’investissement dans la formation permettra également au TRO d’externaliser ses prestations au profit du public des autres wilayas du pays, notamment dans le cadre du programme « Carte Blanche pour les théâtres régionaux » initié par la tutelle pour la deuxième année consécutive.

Oeuvre du patrimoine littéraire universel, « La fenêtre » a été écrite en 1984 par l’écrivain français Emmanuel Roblès, natif d’Oran, dans laquelle il raconte l’histoire d’un fidaï algérien soutenu par une Française durant la lutte de libération nationale.

La Générale de cette pièce est prévue en mars prochain sur la scène du TRO, avec en tête d’affiche Mohamed Yabdri et son épouse l’américano-algérienne Taous Claire Khazem, Fadéla Hachemaoui et Samir Bouanani.

Huit autres créations théâtrales, pour adultes et pour enfants, seront produites cette année au TRO dans le cadre de l’appui du ministère de la Culture à la promotion du « 4ème Art ».

Agences