Un an de prison requis contre le directeur de TV4 pour harcèlement sexuel

Un an de prison requis contre le directeur de TV4 pour harcèlement sexuel

prison.jpgne peine d’un an de prison ferme assortie d’une amende de 10.000 dinars a été requise ce dimanche par le procureur de la République près le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed (Alger) à l’encontre du directeur de la chaîne de télévision étatique d’expression berbère (TV4), Saïd Lamrani, dans le procès l’opposant à des employées de la même chaîne de télévision qui l’ont poursuivi pour harcèlement sexuel.

Le verdict a été mis en délibéré pour le 14 octobre prochain. L’affaire a éclaté, pour rappel, en août 2011 quand un groupe de jeunes journalistes femmes de la chaîne publique en Tamazight avaient décidé de porter plainte pour avoir été victimes du harcèlement sexuel dont serait auteur leur directeur.