Tribunal de Sidi M’hamed: 1 an de prison dont six mois ferme pour 22 manifestants

Suivez-nous sur Viber et Google News

22 manifestants sur les 42 jugés hier par le tribunal de Sidi M’hamed ont été condamnés, aux alentours de 2h30 du matin, à 1 an de prison dont six mois fermes et six mois avec sursis assortis de 30 000 DA d’amende, le verdict des 20 autres manifestants a été reporté au 18 novembre prochain.

« Dans d’autres wilayas les porteurs de drapeaux amazigh ont été acquittés, mais la « république »  de Sidi M’hamed les a condamnés » a déclaré l’avocate Yamina Alili, en ajoutant  » ils veulent s’approprier la capitale mais Alger appartient à l’ensemble du peuple algérien » a-t-elle lancé.

L’avocate Lydia Lounaouci a quant à elle dénoncé la Justice du téléphone  » il est déraisonnable de voir que le tribunal de Sidi M’hamed est le seul a condamner les porteurs de drapeaux amazigh tandis qu’ils sont acquittés dans d’autres wilayas » a-t-elle déclaré.

« Le tribunal de Sidi M’hamed est le tribunal où sonnent les téléphones » a-t-elle dénoncé.

D’autres avocats et militants qui étaient très optimistes avant le verdict ont fait part du même étonnement quant aux peines prononcées à l’encontre des 22 manifestants et ont à l’unanimité dénoncé « Adalat el téléphone », la « Justice du téléphone », « on aurait aimé que ce verdict soit semblables à ceux prononcés dans les autre wilayas » a-t-on déploré.