Transfert de Taïder à l’Inter de Milan : Les négociations ont débuté hier

Transfert de Taïder à l’Inter de Milan : Les négociations ont débuté hier

615x3taider4.jpgSelon le très sérieux journal italien le Corriere Dello Sport, l’Inter de Milan, par le biais de ses dirigeants, devait rencontrer hier ses homologues de Bologne afin de négocier l’éventuel transfert de l’international algérien, Saphir Taïder.

Toujours selon le même tabloïd, les pourparlers s’annoncent serrés dans la mesure où Bologne ne compte pas brader son joueur au profit de l’Inter. D’ailleurs, le montant du transfert fixé par les dirigeants de Bologne est de l’ordre de 18 millions d’euros. Une somme jugée exorbitante par les responsables milanais qui n’écartent pas l’éventualité d’inclure Alfred Duncan dans l’opération. D’autres sources de médias italiens évoquent l’intention de l’Inter de racheter 50% des droits contractuels de Saphir Taïder.

Pourtant, il y a quelques jours, le directeur sportif de Bologne était affirmatif. “Le président s’est déjà exprimé à ce sujet en déclarant qu’il tenait à conserver Saphir Taïder. Je ne sais pas quelle est la valeur marchande du joueur, c’est le marché qui dicte cela”, a fait savoir le dirigeant à TMW.

Il faut savoir que Taïder avait été recalé lors de son passage à l’Olympique lyonnais alors qu’il était en phase de décrocher une place dans l’effectif A. Taïder a, par la suite, rejoint l’Italie où il s’est aguerri en Série A à Bologne. Ses bonnes prestatations ont été suivies par l’Inter qui désire l’enrôler. Taïder est arrivé à Bologne en 2011 en provenance de Grenoble Foot 38 (CFA/France), pour un contrat de quatre saisons. Il est utile de souligner que Saphir Taïder avait effectué son baptême du feu avec les Verts à l’occasion de la rencontre disputée contre le Bénin (3-1), le 26 mars dernier, au stade Mustapha-Tchaker, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Taïder compte quatre sélections avec l’équipe nationale avec laquelle il avait marqué deux buts respectivement face au Bénin (3-1) à Blida et devant le Rwanda (1-0).

À Giuseppe-Meazza, Taïder pourrait retrouver son compatriote Ishak Belfodil qui a signé un contrat de cinq ans. Ouvrons une parenthèse pour dire que l’Inter de Milan a consenti au départ de son attaquant international italien Antonio Cassano vers Parme, en plus de débourser la modique somme de 10 millions d’euros pour le rachat de la copropriété de Belfodil. Cela aura pour effet parallèle d’habituer le natif de Mostaganem à être attendu et minutieusement suivi, aussi bien dans ses prestations sur le terrain que dans ses sorties en dehors et dans la vie de tous les jours.

Déjà que les observateurs étaient unanimes à croire, durant ses années bolognaises et parmesanes, qu’il aurait pu apporter énormément à l’avant-garde des Verts, il semble dorénavant certain que la signature d’Ishak Belfodil chez les Nerazzuri de l’Inter profitera grandement à l’attaque de l’EN. Et si Taïder va lui emboîter le pas, ce ne sera que bénéfique pour l’avenir de la sélection nationale.