Tourisme : La Tunisie toujours en tête des destinations des Algériens

lundi 15 juillet 2019 à 11:26
Source de l'article : Reporters.dz

Notre voisin de l’Est s’impose cette année encore comme la destination préférée et la plus concurrentielle, continuant à attirer de plus en plus de touristes algériens et même européens.

Même s’ils s’y prennent tard pour les réservations, les Algériens tiennent à leurs vacances d’été. Comme l’année dernière et celle d’avant, la Tunisie reste la première destination touristique des Algériens.
Tout comme les années précédentes, les hôtels balnéaires de Hammamet, Sousse et Monastir ont été pris d’assaut par les estivants. «Nos clients ont réservé majoritairement pour la Tunisie», confirme Mohamed Ameziane, voyagiste à Oran, qui ajoute que «cette destination n’est pas si bon marché que cela. Etant ouverte au marché européen, les prix sont remontés en haute saison ces dernières années. Par avion, il faut compter au minimum 80 000 DA par personne pour un hôtel bas de gamme. Les gens préfèrent se rendre en Tunisie par voiture afin d’économiser les prix des billets, surtout les familles qui ont plusieurs enfants ». «Aucune annulation pour la Tunisie pour le moment suite aux récents attentats», nous indique notre interlocuteur. «La Tunisie est toujours en tête du peloton. Pour cet été, nous avons
lancé une nouveauté, un séjour de 9 jours, dans un hôtel 3 étoiles à
Monastir, par vol direct, pour le prix de 99 900 DA par personne». Selon lui, la fréquentation durant le mois de juillet a même augmenté par rapport à la même période de l’année dernière. Ce qui démontre que l’intérêt du touriste algérien pour la destination Tunisie ne faiblit pas, tant que l’offre faite par les opérateurs de ce pays reste à la portée des bourses moyennes. Par ailleurs, ces derniers jours, des rumeurs persistantes ont circulé sur la réduction des prix à cause des récents attentats. Selon notre interlocuteur «c’est de l’intox. Nous n’avons enregistré aucune annulation, je vous le confirme».
Polémique autour des restrictions imposées aux touristes algériens
Selon certains médias, la Tunisie a interdit l’accès à son territoire aux touristes algériens pour des raisons sécuritaires. Alors que la polémique enfle, les professionnels du secteur touristique tunisien s’inquiètent. La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre au lendemain du double attentat de Tunis, le 27 juin 2019, dont le bilan a été d’un mort et d’une dizaine de blessés. Cette rumeur a été entretenue par le fait que des parties algériennes ont dénoncé le refoulement, effectué depuis cette date par les autorités frontalières tunisiennes, de dizaines de touristes algériens. Les douaniers tunisiens les ont empêchés d’accomplir les procédures douanières à la frontière, sans que la raison de ces refoulements en série ne soit motivée par un quelconque argument. Selon plusieurs sources, cette décision de refouler des touristes algériens serait en rapport avec l’application de la procédure imposée par le ministère tunisien de l’Intérieur contre des personnes jugées suspectes. Et de fait, les personnes qui ont été refoulées à la frontière tuniso-algérienne présentaient des «signes physiques d’extrémisme religieux», notamment le port d’une barbe touffue. Cette rumeur a été, entre-temps démentie, par le Consul de la République de Tunisie en Algérie, Belgacem Ayari. Selon ce diplomate en poste à Alger, ses services n’ont reçu aucune directive, verbale ou écrite, relative à une telle interdiction. Toutefois, a-t-il expliqué, les autorités tunisiennes, suite au double attentat du 27 juin dernier, à Tunis, ont décidé d’interdire l’accès au territoire tunisien à toute personne jugée suspecte.
3 millions d’Algériens attendus…
Il faut reconnaître que les professionnels du tourisme en Tunisie ont largement de quoi s’inquiéter, leur pays étant extrêmement dépendant des arrivées de touristes algériens. En 2018, 2,7 millions de touristes algériens se sont rendus en Tunisie, une affluence en augmentation de 9,2% par rapport à l’année précédente, ce qui fait de l’Algérie, et de loin, le premier pourvoyeur de touristes vers la Tunisie.
De plus, au titre des trois premiers mois de cette année 2019, la Tunisie a accueilli près de 500 000 Algériens. Il est donc certain que la Tunisie, qui ambitionne d’accueillir 9 millions de touristes en 2019, ne pourra atteindre cet objectif que les autorités du pays se sont assigné sans un afflux massif des Algériens, pour lesquels cette destination reste à la fois proche et à un coût abordable.
Selon les dernières estimations de l’ambassade de Tunisie en Algérie, le pays du Jasmin s’apprête cet été à accueillir près de trois millions de touristes algériens.<

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
65 queries in 0,260 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5