Top départ du festival national du court métrage à Batna

Top départ du festival national du court métrage à Batna

La 3ème édition du festival national invite les amoureux du 7ème art, amateurs ou professionnels, à réaliser des courts-métrages encourageant les comportements exemplaires et le civisme.

Sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la direction des œuvres universitaires de Batna organise, du 07 au 10 au décembre 2016, la 3ème édition du festival national du court métrage universitaire dans la cité universitaire des frères Aoudjra, à Batna.

Selon le Slimane Boualegue, directeur et 1er responsable des œuvres sociales universitaires de la wilaya de Batna, le lancement de cet évènement artistique et culturel, verra l’entrée en compétition de 21 œuvres sélectionnées auparavant par des participants issus de 18 wilayas du pays. Quinze seront classées par le concours et les six autres seront sélectionnées par le public.

Les wilayas annoncées pour la participation de cet événement sont : Batna, Alger, Boumerdès, Sétif, Constantine, Oum-El Bouaghi, Khenchela, Djelfa, Annaba , Ouargla, l’Oued, Mila, Tindouf, Sidi-Bel Abbes, Chlef, Biskra. « Ensemble pour une dynamisation de la culture cinématographique en milieu universitaire », est le slogan de cette 3ème édition du festival national du court métrage universitaire qui vise à promouvoir les dons créatifs des étudiants et à déceler des talents en matière de production de courts métrages traitant de la vie estudiantines avec une ouverture sur les espaces historiques, socioculturels et politiques ainsi qu’une recherche de solutions aux problèmes de divers aspects qui se posent.

La réussite de la 2e édition du festival « a permis aux responsables concernés de le soutenir jusqu’au bout, avec l’objectif de l’intégrer à une échelle internationale », a-t-on appris auprès de Salah Djari, lors de la conférence de presse.

Les organisateurs de cette nouvelle édition indiquent que les prix seront décernés pour toutes les catégories de courts métrages, à savoir celui de la meilleure production, le meilleur scénario et les meilleurs décors, sons, images, rôle masculin, féminin avec en plus le prix du jury pour l’œuvre la plus complète.

En outre, le jury sera présidé par un ensemble de professionnels. Il sera composé de Mabrouk Farroudj, acteur et réalisateur, Belloum Allaoua chef de la commission ainsi que Tahar Hellisi et le docteur, Tarek Thabet, membre de la commission des débats et critiques. Le festival national du court métrage réserve une place privilégiée aux formes contemporaines , à l’innovation et aux formats numériques, apprend-on.

Abdelmadjid Benyahia

Send this to a friend