Tizi Ouzou : Plus de 21 000 emplois créés en 2018

mercredi 16 janvier 2019 à 11:00
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Plus de 21 000 postes d’emploi ont été créés durant l’année 2018 dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on appris dimanche du directeur local de l’emploi, Mustapha Aouici, à l’occasion du salon de l’emploi organisé par sa direction à la maison de l’environnement.

Sur ces 21 000 emplois, 19 993 représentent les placements réalisés par l’agence de wilaya de l’emploi (AWEM) dont 15 536 ont été effectués dans le cadre du marché classique de l’emploi, 2035 au titre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) et 2422 en CTA dans le cadre des contrats de travail aidé (CTA), selon un bilan communiqué par le directeur de cette Agence, Tizerarine Yazid. Pour le reste des emplois, M. Aouici a précisé que 525 emplois ont été créés dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) suite à la création, durant l’année écoulée, de 185 microentreprises.

Le dispositif de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) a permis, quant à lui, la création de 161 emplois suite à la mise sur pied de 58 microentreprises selon le même bilan arrêté au 31/12/2018, a-t-il ajouté. Le directeur de l’emploi, a précisé qu’en 2018 la commande publique confiée aux microentreprises, créées par la CNAC et l’ANSEJ dans le cadre de l’attribution préférentiel de 20 % de la commande publique pour ce type d’entités économiques, est de 70 marchés totalisant un montant de 293 millions de DA, ce qui a permis, a-t-il observé, la création de 329 emplois supplémentaires.

M. Aouici a relevé que la wilaya de Tizi-Ouzou recèle d’importantes ressources qui peuvent contribuer à créer de l’emploi et de la richesse. L’un de ces atouts est le secteur de l’artisanat qui a été mis en avant durant ce salon de l’emploi organisé à l’occasion de Yennayer sous l’égide du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi, a indiqué que quelque 5 448 postes d’emploi ont été créés en 2018 dans le secteur de l’artisanat dans les trois branches d’activité que sont les services, l’artisanat traditionnel et l’art, la production de biens et la production de services.

Le nombre d’emplois cumulés, créés dans ce secteur depuis la mise sur pied de la chambre des métiers et de l’artisanat en 1998 est de 35 019 postes, a souligné M. Gheddouchi. Ce même responsable a indiqué que le nombre d’artisans enregistrés au niveau de la CAM de Tizi-Ouzou est de 13 433 qui exercent dans plusieurs domaines dont la poterie, la bijouterie, le tissage, la vannerie, l’ébénisterie, l’art culinaire (couscous, pains et gâteaux traditionnel), l’habit et la broderie traditionnels. A l’occasion du Salon de l’emploi, le wali Abdelhakim Chater a présidé une cérémonie de remise de 16 contrats de formation-insertion au profit de tapissières d’Ath Hicham (commune d’Ait Yahia) dans le cadre d’une convention de partenariat pour la formation et l’insertion professionnelle des tisseuses de la wilaya de Tizi-Ouzou signée entre les directions locales de l’emploi et du tourisme et de l’artisanat lors de la 9ème édition du festival culturel local du tapis d’Ath Hicham.

La convention porte sur la réservation de 30 contrats de formation-insertion (CFI) au profit de tapissières du village Ath Hicham. « Ces contrats permettront aux jeunes filles de bénéficier d’une formation dans le tissage, animée par d’anciennes tapissières d’Ath Hicham et ce pour assurer la transmission du savoir-faire entre les deux générations », a expliqué, M. Aouici. Cette formation est d’une durée de six mois renouvelables une fois, soit une année durant laquelle les stagiaires vont bénéficier d’un présalaire mensuel de 12 000 DA.

Le wali a rappelé que la wilaya de Tizi-Ouzou se singularise par ses activités artisanales qui sont pratiquées par des femmes tel que le tissage, la vannerie, la poterie, l’habit traditionnel et la tapisserie et qui génèrent des ressources pour les familles. « La wilaya œuvre à la promotion de ces activités par la multiplication des salons et foires qui permettent aux artisans de vendre leurs produits », a-t-il dit.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
62 queries in 0,253 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5