Politique

Terrorisme : Tebboune interpelle le président de l’Union Africaine

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, suite à sa visite officielle au Niger, a confié que le président Tebboune a adressé un message au président de l’union Africaine. Cette correspondance présidentielle a pour thème la recrudescence du phénomène du terrorisme en Afrique.

Il s’agit d’une correspondance officielle, indique Lamamra, qui ajoute que le président Tebboune a choisi de prendre contact avec Félix Tshisekedi, le président de l’Union Africaine, afin de « partager avec lui l’analyse de ce que lui inspire ce que nous appelons en Algérie une recrudescence du phénomène du terrorisme avec, malheureusement, un accroissement du nombre de victimes, dans notre voisinage comme dans d’autres régions  à travers le continent africain ».

Ramtane Lamamra a également indiqué que les institutions mises en place par l’Union Africaine afin de lutter contre le terrorisme devraient être « stimulées plus que jamais », et ce, afin de booster la coopération entre les pays du continent.

L’Afrique, nouveau centre de gravité du terrorisme

L’Afrique est devenue une nouvelle terre de mission pour les illuminés islamistes et autres violentes organisations terroristes. Le continent est désormais le principal terrain de jeu des deux plus importantes organisations terroristes islamistes internationales, Daech et Al Qaida.

Les terroristes trouvent en Afrique un terreau fertile pour leur expansion. Outre la mal gouvernance, la pauvreté, et la sous-jacente violence entre communautés, constituent des motivations non négligeables pour les terroristes.

« Si le Sahel tombe aux mains des terroristes, progressivement, l’Afrique tombera », a déclaré le président Français Emmanuel Macron. L’Afrique court effectivement un risque non négligeable. Après le Mali et le Niger, le Burkina Faso a connu une progression de violence de plus de 600 %. Quant au Nigeria, il est le deuxième pays au monde le plus touché par le terrorisme islamiste après l’Afghanistan, et ce, depuis l’avènement, en 2009, de Boko Haram.

Share
Publié par
Amine Ait