Terrible vengeance à Blida: Elles le torturent, le violent et le forcent à boire de l’urine

dimanche 8 avril 2018 à 8:48
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Se faire justice est-ce réellement la meilleure décision à prendre? C’est la famille d’une jeune mineure qui s’est fait agresser qui aura tout le temps pour réfléchir à la réponse, chaque membre dans sa cellule où il croupit depuis quelques jours. Dans cette affaire, il s’agit de représailles décidées par la mineure agressée, sa mère, le fiancé de cette dernière et une amie de la famille.
Leur victime, un jeune de 23 ans, clandestin de son état (chauffeur de taxi informel) qui va être enlevé, séquestré, électrocuté et même…percuté par une voiture. Les coupables de cette horrible vengeance, persuadés que le clandestin a agressé leur fille mineure, vont décider de dresser un guet-apens.
La mère va demander au chauffeur clandestin de lui assurer le transport depuis sa demeure à Blida jusqu’à Tipasa. Arrivé chez sa cliente, le jeune homme sera enlevé par les trois femmes, à savoir la fille agressée, sa mère et une amie de la famille. Sous la menace d’un couteau, le jeune homme sera attaché par les trois femmes. Il sera réduit au silence avec un chiffon enfoncé dans la bouche. Commence alors la torture: coups de bâton, électrocution et même agression sexuelle avec un gourdin. Et pour assouvir leur vengeance, les femmes vont obliger le jeune homme à avaler l’urine de sa victime, à savoir la jeune mineure et cela tout en filmant la scène. Ayant finalement réussi à se libérer après plusieurs heures de séquestration, le jeune homme prend la fuite, mais sur le chemin de la brigade de Gendarmerie nationale où il se dirigeait pour déposer plainte, il va croiser l’une des accusées accompagnée de son fiancé. Il sera alors à nouveau roué de coups et le fiancé va même foncer en voiture sur lui.
Le jeune chauffeur clandestin sera, heureusement, sauvé par l’intervention de passants. Informés des faits, les éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté les trois femmes et le fiancé, tandis qu’une cinquième personne serait toujours en fuite, selon le quotidien Ennahar qui a rapporté l’information.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
72 queries in 52,777 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5