Les tentatives de judaïsation d’Al Qods « un processus systématique entamé depuis 1967 »

samedi 3 février 2018 à 11:42
Source de l'article : Www.aps.dz

 Les tentatives de judaïsation d’Al Qods est « un processus systématique entamé par les forces d’occupation israéliennes depuis 1967 » a affirmé vendredi soir, à Sétif, le poète palestinien Raid Nadji, à l’ouverture du séminaire international, « Al Qods, la mosquée Al Aqsa et l’avenir du conflit ».

Au cours de sa communication intitulée « la stratégie israélienne dans la judaïsation de la ville Sainte » le conférencier a assuré que « l’ennemi sioniste a promulgué des lois faisant de la ville d’Al Qods partie intégrante d’Israël » ajoutant « qu’à travers une décision militaire, les forces d’occupation considèrent la ville Sainte (Est et Ouest), comme capitale d’Israël, dés son occupation, contrairement aux résolutions des Nations Unis ».

En présence de l’ambassadeur de la Palestine en Algérie, Louai Aissa, d’un représentant de l’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique, du président de l’association des oulémas musulmans algériens, Abderezak Guessoum et des autorités locales, le conférencier a souligné que le parlement sioniste a modifié « la loi sur l’autorité et la juridiction » mettant la ville Sainte sous le contrôle israélien et à urgé l’amendement de « la loi de la municipalité » pour faire d’El Qods « une municipalité israélienne » .

Le poète Raid Nadji a également rappelé que le processus systématique de judaïsation d’El Qods a promulgué « l’amendement de la loi sur la nationalité » pour imposer aux palestiniens d’El Qods la nationalité israélienne dans une tentative, a-t-il indiqué, qui visait à donner lieu à « une supériorité démographique ».

Il a ajouté que ce processus et les lois israéliennes pour la judaïsation d’El Qods se sont poursuivis jusqu’à 1980, date, où Israël a adopté la « loi de Jérusalem », déclarant la ville Sainte, capitale d’Israël, contrairement à toutes les résolutions internationales adoptées.

Le poète Raid Nadji a évoqué lors de sa communication toutes les étapes des tentatives de judaïsation d’El Qods.

Au cours de ce séminaire international de deux jours ouvert à la maison de la culture Houari Boumediene, un documentaire intitulé « Palestine aux yeux des sétifiens » et une opérette sur Al Qods de la troupe Amdjad de la ville de Djelfa, ont été présentés.

Le séminaire international sur la ville d’Al Qods devra se poursuivre samedi avec au programme six communications abordant entre autres, les biens wakfs maghrébins pour Al Qods et la Palestine dans les écrits de l’association des oulémas musulmans algériens entre 1937 et 1957 animées par des universitaires algériens, syriens, tunisiens et libyens.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,274 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5