Temps additionnel Algérie – Qatar : la FIFA réagit

Temps additionnel Algérie – Qatar : la FIFA réagit

Suite aux nombreuses critiques adressées à l’arbitre du match Algérie-Qatar, en demi-finale de la coupe Arabe 2021, la FIFA vient de réagir via son président de la commission des arbitres. Il s’agit du célèbre ancien arbitre italien Pierluigi Collina qui s’exprimé ce vendredi 17 décembre.

Dans une déclaration à la chaine qatarie El Kass, le président de la commission des arbitres de la FIFA a estimé que les neuf minutes accordées lors du match Algérie-Qatar étaient insuffisantes. Selon lui, le temps additionnel devait être supérieur à 9 min.

“Si on prend en considération le temps perdu aux moments des blessures et changements de joueurs, ainsi que la joie manifestée après avoir marqué le but, le temps additionnel devrait être supérieur à 9 minutes”, a déclaré Pierluigi Collina.

L’intervenant poursuit : “Suite à la blessure du footballeur algérien numéro 9 (Baghdad Bounedjah), trois minutes ont été perdues avant que le joueur numéro 20 (Ilyes Chetti) ait subi lui aussi une autre blessure. Ainsi, la célébration du but par les footballeurs algériens a duré un long moment”.

Charaf-Eddine Amara réagit

Pour rappel, le président de la Fédération algérienne de football, Charaf-Eddine Amara s’est également exprimé, aujourd’hui, vendredi 17 décembre, sur la polémique du temps additionnel.

Dans une déclaration à la radio nationale, le responsable algérien a confié avoir contesté auprès de la FIFA contre la décision de l’arbitre polonais qui a géré la rencontre Algérie-Qatar, avant d’ajouter qu’il a discuté personnellement avec le président du comité de l’arbitrage à la FIFA.