Téléphonie 3g, Mobilis prêt pour le service

Téléphonie 3g, Mobilis prêt pour le service

arton34012.jpgMobilis sera prêt pour le service au plus tard une semaine après la validation de ses offres par l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT). C’est ce qu’a déclaré, hier, à Alger son PDG, Saâd Damma.

S’exprimant hier, au forum d’El Moudjahid, M. Saâd Damma, P-DG d’AT, a souligné que le processus d’attribution de la 3G marque un « tournant technologique important » qui bouleversera les habitudes des Algériens. Et le patron de l’opérateur public d’annoncer que Mobilis s’est engagé à couvrir tout le territoire national d’ici 3 ans. En attendant, cette première année, l’opérateur sera présent en exclusivité dans cinq wilayas : Tiaret, Tébessa, Laghouat, Djelfa et Annaba.

Les autres wilayas qui seront couvertes avec les autres opérateurs sont Alger, Constantine, Ouargla (obligatoires), Tipasa, Biskra, Sidi Bel-Abbàs, Sétif, Tlemcen, Blida, Tizi Ouzou, Djelfa et El Oued. Il a promis une meilleure qualité de service et des offres intéressantes. Ainsi, les clients de Mobilis ne seront pas obligés d’acheter une nouvelle puce. Ils peuvent garder la leur avec toutefois un autre numéro spécial 3 G qui leur sera attribué. Donc, c’est une puce à deux numéros que Mobilis compte offrir à ses clients. Mais pas un mot sur les offres tarifaires avant leur « validation par l’ARPT », dit-il.

Le marché algérien est, à ses dires, prometteur, le plus attractif dans le bassin méditerranéen. Et puis, il y a une « attente » formidable par rapport à cette nouvelle technologie. Il a indiqué, à titre d’exemple, que pas moins de 109.000 personnes ont visité le site du Mobilis dédié exclusivement à la 3G. Entre la 3G et la 3G+ c’est une histoire de vitesse de connexion. Il a noté que l’utilisation de la 3G est dictée par deux facteurs majeurs, à savoir l’apparition des Smartphones et l’émergence des réseaux sociaux. Il a annoncé que beaucoup d’opportunité s’ouvrent pour les Algériens en adoptant cette nouvelle technologie. Cela permettra de créer 800 postes directs et des centaines indirects.

2013 : une année exceptionnelle

Pour Saâd Damma, l’année 2013 est exceptionnelle. Pour bien des raisons : une progression de 27% du chiffre d’affaires du groupe, qui a avoisiné, au 3 septembre de l’année en cours, 19,2 milliards de dinars, un plan d’investissement de 142 milliards de dinars engagé pour renouveler et densifier le réseau.

Il a annoncé, dans cette optique, que l’entreprise a opté pour des équipements multistandards qui s’adaptent à la 3G et à la 4G, mais aussi aux évolutions futures. Mobilis a enregistré, en l’espace d’une année (septembre 2012-septembre 2013), plus de 1,5 million de nouveaux abonnés.

Le nombre global atteint 12 millions. Objectif : 12,5 millions d’ici la fin de l’année. Pour lui, le retard dans le lancement de cette technologie dans notre pays reste largement rattrapable. S’agissant du prix de la licence, il a indiqué que cela a coûté la bagatelle de 5 milliards de dinars à Mobilis. Et de qualifier de « symbolique » ce prix qui est, selon lui, un autre « signal fort » des pouvoirs publics qui veulent faciliter l’introduction de cette technologie dans notre pays. Toutefois, le cahier des charges contient une disposition instaurant une taxe sur le chiffre d’affaires des trois opérateurs.

Saâd Damma s’est exprimé aussi sur la venue du Real Madrid en Algérie. Il annoncé l’arrivée, le 18 mai 2014, du club espagnol. Il n’écarte pas la possibilité de voir la date décalée de quelques jours si le Real est toujours en course pour la ligue des champions d’Europe. Il a affirmé que l’opération coûtera zéro centime puisque ce sont les opérateurs Sony, Ericsson, Huawei qui s’en chargeront. Il confirme que son groupe aura à prendre en charge le déplacement des supporters des Verts au Brésil qui seront choisis parmi ses clients à travers les 48 wilayas.

Amokrane H.