Téhéran dénonce les « allégations » du chef de la diplomatie marocaine sur l’Iran faites aux Etats-Unis

mercredi 19 septembre 2018 à 21:18
Source de l'article : Www.aps.dz

TEHERAN – Téhéran a réagit mercredi aux déclarations tenues par le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita aux Etats-Unis accusant l’Iran de « tentatives d’étendre son influence en Afrique du nord et de l’Ouest, particulièrement dans les Etats de la côte atlantique ».

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi a dénoncé des « allégations » du ministre des Affaires étrangères marocain, les qualifiant de « fausses » et « d’accusations visant à semer la division du monde islamique », ont indiqué des médias iraniens.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a ajouté que « les relations de l’Iran avec les pays africains sont toujours empreintes de respect mutuel de la souveraineté nationale et le développement dans des domaines communs », ont ajouté les mêmes sources.

En outre, M. Ghasemi a relevé que le média dans lequel s’était exprimé le chef de la diplomatie marocaine pour diffuser des accusations à l’encontre de son pays est « connu pour être l’un des plus grands médias racistes des Etats-Unis ».

Le porte parole de la diplomatie iranienne s’est exprimé également sur la décision prise en début mai dernier par le royaume marocain de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, la deuxième du genre en 10 ans.

Selon lui, cette démarche a démontré que « le Maroc n’a pas une politique stable dans ses relations étrangères ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,507 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5