CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

Tebboune s’exprime sur le slogan du Hirak, « Un État civil, non militaire »

Dans un entretien accordé au quotidien français le Figaro, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a répondu sur une question concernant le slogan phare du Hirak « un État civil, non militaire ».

En effet, selon Tebboune ce slogan « date du 19 juin 1965 ! ». et ajoute que « L’armée accomplit ses missions constitutionnelles, elle ne s’occupe ni de politique, ni d’investissement, ni d’économie ».

Le rôle de l’armée selon ce qu’a dit Tebboune au Figaro est de « sauvegarder l’unité nationale, protéger la Constitution et les Algériens contre toute infiltration terroriste et toute tentative de déstabilisation du pays ». Tout en assurant : « vous ne trouverez aucune trace de son immixtion dans la vie du citoyen si ce n’est lors du service national ».

Sur une question du journaliste du Figaro, s’il se sent redevable à l’armée, Tebboune affirme « Moi, je ne me sens redevable qu’envers le peuple qui m’a élu en toute liberté et transparence. L’armée a soutenu et accompagné le processus électoral, mais n’a jamais déterminé qui allait être le président. Si je me suis engagé dans la présidentielle, c’est parce que j’avais un arrière-goût de travail inachevé ».

Et de continuer à propos du choix qu’il a fait de se presenter aux élections, « vous savez dans quelles circonstances j’ai quitté la primature. Mon pays étant en difficulté, j’ai pensé pouvoir apporter un plus même si je savais que c’était un sacrifice pour ma famille et moi-même. C’est un devoir ».