Suite à son acharnement sur l’Algérie, l’APS qualifie France 24 de “chaine poubelle”

Suite à son acharnement sur l’Algérie, l’APS qualifie France 24 de “chaine poubelle”

L’agence de presse algérienne, Algérie Presse Service, est revenu sur les récents agissements, visant l’Algérie, de la chaîne française « France 24 », en qualifiant cette dernière de « chaîne poubelle ».

En effet, dans un article publié sur son site, l’APS a tout d’abord indiqué, « La France officielle qui s’en est prise aux réseaux sociaux qu’elle accuse d’attiser la haine après la mort de Nahël, en déclarant, par la voix du porte-parole du gouvernement qu’il faudrait “couper” en cas de crise, doit impérativement commencer par balayer devant sa porte », lit-on sur le site de l’APS.

Déversant sa haine sur l’Algérie, France 24 s’est montré loin des règles élémentaires de déontologie et a cassé tous les codes et règles de l’information, a ajouté l’APS.

Alors que beaucoup de pays du bassin méditerranéen ont été touchés par les feux de forêt, France 24 ne s’est concentré que sur un seul pays : l’Algérie. Un acharnement signé France 24, que l’APS a qualifié de « grossière, vulgaire, honteuse, sans aucun respect pour la mémoire des victimes ».

Acharnement de France 24 sur l’Algérie : le message de l’APS

Rappelant à la chaîne française les efforts que les autorités algériennes ont déployés dans la lutte contre les violents feux de forêt qui ont touché des régions en Algérie, l’APS a enchaîné, « Messieurs de la chaine poubelle, France 24, qui recevez vos “orientations sur l’Algérie”, d’un des proches de l’Elysée, connu pour ses “connexions” avérées avec l’organisation terroriste MAK, vous devrez faire preuve d’un minimum d’objectivité en ces temps de deuil. Que cette chaîne du mal, du chaos et de la manipulation, cesse ses grossiers mensonges sur l’Algérie qui a déployé tous les moyens matériels et humains pour éteindre les incendies », lit-on sur le site de l’APS.

À LIRE AUSSI : juillet 2023 : le mois le plus chaud jamais enregistré (OMM)

Reprochant à la chaine du groupe public français, France médias monde, d’omettre volontairement et d’une manière malhonnête certaines vérités, l’APS a dit « Cette focalisation particulière sur une région à des visées diaboliques qui n’ont rien à avoir avec une quelconque action humaine. (…) Le traitement honteux des incendies en Algérie conforte la décision des autorités algériennes de fermer les bureaux de cette chaîne et ce n’est pas demain que France 24 remettra les pieds en Algérie. », ajoute l’APS.

Finalement, l’agence de presse algérienne a dit, « Qu’attendent les patrons de l’audiovisuel extérieur français pour tirer les leçons du pourquoi du rejet de cette chaîne par de nombreux pays africains. Si la France n’a plus de pré carré en Afrique, où elle est chaque jour de plus en plus indésirable, elle doit s’en prendre à son groupe de médias, France médias monde, qui sème la haine et incite au chaos. »