Suite à l’apparition de l’épidémie du choléra: Quatre ministres convoqués à l’APN

mercredi 19 septembre 2018 à 10:48
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Le président de la commission parlementaire de l’agriculture a assuré qu’a la fin des auditions, un rapport précis avec des recommandations sera élaboré en collaboration avec celle de la santé.

Ils veulent faire toute la lumière sur l’épidémie du choléra. Les députés ont convoqué quatre membres du gouvernement pour s’expliquer sur les raisons de l’apparition de cette épidémie qui fait des ravages. «Après une visite que nous avons effectuée la semaine dernière à Blida pour constater de visu la situation, nous avons jugé utile de convoquer les responsables des secteurs concernés», a affirmé le président de la commission de l’agriculture, de la pêche et de l’environnement, Touahria Abdelbaki. Contacté par nos soins, ce député assure qu’à la fin des auditions un rapport précis avec des recommandations sera élaboré par sa commission en collaboration avec celle de la santé. La commission parlementaire de l’agriculture a auditionné hier le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib qui a présenté un point de situation sur le périmètre des terrains agricoles irrigués et les mesures prises par son département suite à l’apparition de cette épidémie.

Lundi dernier, c’est le ministre de l’Agriculture qui est passé à la barre pour donner un aperçu sur l’état des lieux. Abdelkader Bouazghi a écarté toutes les rumeurs ayant circulé sur le fait que les produits agricoles étaient à l’origine de l’apparition de l’épidémie du choléra. «Les fruits et légumes de l’Algérie sont sains», a-t-il certifié en précisant que les tests scientifiques ont prouvé l’impossible transmission du choléra via les légumes et fruits. Bouazghi a appelé à ne pas porter atteinte à la crédibilité du produit agricole algérien et au moral des agriculteurs». Se voulant rassurant et catégorique, le ministre a réaffirmé que les produits agricoles sont exempts de tout vibrion cholérique.

Le ministre a assuré que la fièvre aphteuse, signalée dans 18 wilayas, a été «définitivement et radicalement» enrayée. Selon lui, l’épidémie de fièvre aphteuse, signalée le 20 juin dernier à travers 65 foyers au niveau de 18 wilayas, a concerné 459 bovins, dont 321 ont été immolés car propres à la consommation alors que 67 autres ont été abattus. «Grâce aux moyens mobilisés et mesures prises, nous avons réussi à enrayer, définitivement et radicalement, cette maladie», a affirmé le ministre qui a fait état de l’importation, fin septembre courant, de vaccins préventifs afin d’éviter une nouvelle propagation de la fièvre aphteuse.
Dans ce cadre, la commission de la santé reçoit aujourd’hui le premier responsable du secteur, le professeur Mokhtar Hasbellaoui pour faire un état des lieux de l’épidémie et les dispositions prises par son département pour contenir ce virus.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,388 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5