Stade de Tizi Ouzou, le chantier n’est qu’à 85 % après 10 ans du lancement des travaux

10 ans après le lancement des travaux dans le stade de Tizi Ouzou, qui devait être réalisé dans un délai de 30 mois, le projet est encore à l’arrêt depuis mai 2019. Pour le motif de l’expiration des délais contractuels.

Ce projet a été confié à l’URTHB Haddad et l’entreprise turc Mapa Insaat, pour une première enveloppe de 37,760 milliards de dinars. Un montant qui a atteint plus tard près de 50 milliard de dinars, selon le quotidien El Watan.

Le taux d’avancement des travaux du stade de 50 000 places couvertes, a atteint 85%, consommant la totalité du budget. L’achèvement de ce complexe sportif nécessite une autre enveloppe de 12 milliard de dinars, et délai supplémentaire de 10 mois, selon les chiffres communiqués lors d’une session de l’APW consacrée aux projets de développement en souffrance, rapporté par El Watan.

Le mois de mai de l’année dernière, les travaux ont connu un arrêt total, à cause de la fin du délai contractuel, et les réévaluations budgétaires qu’a connu le projet.

Par ailleurs, et vu l’impossibilité de la relance des travaux de sitôt, à cause de la situation financière et juridique de l’ETRHB, les élus locaux, la direction de la JSK, le mouvement associatif ont interpelé le ministère de la jeunesse et des sports pour la délivrance de l’attestation de prolongation du délai de livraison, selon la même source.