Spotify supplie Taylor Swift de revenir

jeudi 6 novembre 2014 à 15:07
Source de l'article : Lefigaro.fr

PHO924eb5f8-6435-11e4-8cc0-24f289cec797-805x453.jpgAlors qu’elle sort à peine son nouvel album «1989», Taylor Swift a décidé de supprimer la totalité de ses morceaux des plate-formes de streaming musical. Coup dur pour les services de streaming. La chanteuse Taylor Swift vient de faire retirer toute sa discographie de Deezer ou encore Spotify et n’a fait aucun commentaire à ce sujet. Les internautes ne pourront donc pas écouter le dernier album de la chanteuse en streaming, ils devront l’acheter.

«Le piratage et le streaming font considérablement chuter le nombre d’albums vendus, et chaque artiste doit gérer ça à sa façon» déclarait-elle dans le Wall Street Journal en juillet dernier. «1989», son nouvel album, s’est vendu à 1,2 million d’exemplaires lors de la première semaine de disponibilité aux Etats-Unis. Des chiffres rares dans l’industrie du disque et qui font de Taylor Swift un poids lourd du secteur. Cette position lui permet de peser dans les discussions commerciales avec les plateformes de streaming. En temps normal, un artiste gagne 0,00029 dollars par écoute sur Spotify.

Spotify dit «reste bébé» Spotify, leader mondial du streaming, n’est pas l’unique service touché par la décision de la chanteuse, mais c’est le seul à avoir réagi. L’entreprise suédoise est décidée à la faire revenir. Elle a pris le parti de l’humour dans un post scriptum sur son blog en adaptant les paroles d’un de ses titres, «Taylor, nous étions jeunes tous les deux quand nous nous sommes rencontrés […] reste bébé, c’est une histoire d’amour». Plus sérieusement, Spotify déclare que «les fans devraient être capables d’écouter de la musique où et quand ils le souhaitent, et que les artistes ont absolument le droit d’être payés pour leur travail et protégés du piratage».

L’entreprise précise que 70% de son chiffre d’affaires est reversé à l’industrie musicale. Elle a par ailleurs indiqué que sur ses 40 millions d’utilisateurs, 16 millions avaient écouté du Taylor Swift le mois dernier. La chanteuse prend les tendances à contre-courant avec cette décision. Les derniers chiffres du Snep (Syndicat national de l’édition phonographique) indique que le chiffre d’affaires généré par les abonnements aux services de streaming en France ont progressé de 33% depuis l’année dernière. Au même moment, les revenus tirés des achats de musique en ligne ont eux chuté de 13,6%.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
14 queries in 0,071 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5