Zaher menace de brandir le drapeau de la FIFA taché de sang…: Blatter avertit l’Egypte

samedi 19 décembre 2009 à 11:40
Source de l'article :

sepp-blatter-le-president-de-la-fifa-a-convoque-une-assemble.jpgLes Egyptiens ne décolèrent pas. Après la campagne honteuse que leurs journalistes, artistes et télévisions ont menée contre tout ce qui est algérien, revoilà Zaher qui a la stupide idée de vouloir brandir lors de la conférence du 3 janvier prochain le drapeau de la FIFA entaché de sang.

Le président de la Fédération égyptienne de football, Samir Zaher, a réitéré sa position de boycotter l’Algérie dans les compétitions officielles et amicales. Le président en question a décidé d’animer une conférence de presse internationale au Caire, afin de dénoncer une énième fois «les agressions contre ses compatriotes au Soudan par les supporters algériens». Le plus important, c’est qu’il a décidé d’accrocher le flambeau de la FIFA taché de sang en signe de protestation contre le silence de cette instance contre ce qu’il a appelé «le scandale Khartoum».

L’énième humiliation de Zaher
La Fédération internationale de football n’est pas restée les bras croisés face à ces menaces, puisqu’elle a sévèrement mis en garde la Fédération égyptienne de football contre toute action visant à ternir l’image de marque de cette instance.

Le drapeau jaune de la FIFA est un symbole du fair-play et du jeu propre, le tacher de sang en signe de protestation contre la position de la Fédération internationale vis-à-vis du dossier Algérie-Egypte du 18 novembre passé serait une atteinte grave à sa souveraineté. C’est pourquoi le président Blatter a promis de sanctionner lourdement l’Egypte si cette dernière venait à mettre à exécution cette menace antisportive. Zaher a, encore une fois, terni son image et celle de son pays en voulant ternir celle de l’Algérie. Pauvre Zaher…

Sakr : «On ne peut pas boycotter l’Algérie lors des compétions officielles»
Après que Zaher ait émis le vœu de brandir le drapeau de la FIFA taché de sang, et qu’il ait décidé de maintenir sa position quant au boycott de l’Algérie dans les compétitions officielles et amicales, voilà que Hassan Sakr vient contredire les propos du président de la Fédération égyptienne de football en expliquant que l’Egypte ne pouvait pas boycotter l’Algérie lors des tournois officiels. «On n’a pas le droit de boycotter l’Algérie lors des rendez-vous officiels. Contrairement aux événements amicaux, les compétitions et les tournois internationaux sont régis par des lois strictes, et nous, on ne peut pas pénaliser notre sport à cause d’une pareille décision extrême.»

«Les fédérations n’ont pas le droit de s’immiscer dans notre travail»
Sans le citer, Sakr a tenu à adresser un message clair au président de la Fédération de football, en l’occurrence, Samir Zaher, en lui demandant de ne pas prendre des décisions qui le dépassent : «Les fédérations n’ont pas le droit de commenter cette décision. On a pris une décision, elle est irrévocable», dira le premier responsable du sport en Egypte. Après Blatter, c’est au tour de Sakr, ministre des Sports en Egypte, de contrarier, voire ridiculiser Zaher, en le priant de se taire.

A. B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 8,825 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5