Bougherra : «Je ne l’ai jamais vu jouer, mais nous n’avons pas besoin d’un milieu récupérateur»

mercredi 9 décembre 2009 à 14:13
Source de l'article :

bougherra-lacen.jpgQuels ont été les échos, après la victoire de votre équipe contre Falkirk et votre remarquable prestation ?
Dieu merci, on a gagné contre Falkirk par 3 à 1 et en plus, j’ai fait un grand match. Je suis très content de ma prestation, surtout après ce que la presse avait écrit sur moi. Je ne voulais pas répondre aux critiques. J’ai préféré attendre de faire mon retour sur le terrain pour apporter ma réponse. Je crois que E

Quelle a été la réaction de vos camarades et celle des médias après ce match ?
Mes coéquipiers sont tous venus me féliciter pour ce que j’ai pu réaliser pendant le match et les journaux ont tous loué ce que j’ai fait. Je n’ai eu que des échos positifs. C’est bien de lire qu’on reconnaît ma valeur et mon rôle dans cette victoire.

Qu’en est-il du match contre le FC Séville de Kanouté que vous allez avoir en face mercredi ?
Je suis déjà à Séville avec mon équipe (entretien réalisé hier, ndlr), on se prépare pour ce grand match. Mais selon les informations que j’ai pu lire ici, je crois que Kanouté ne sera pas de la partie mercredi. Je pense qu’il est toujours blessé et ne pourra pas jouer ce match. Dommage, car j’aurais vraiment préféré me mesurer à un joueur de sa trempe. C’est un excellent attaquant que les défenseurs ambitieux veulent affronter. Sans parler de ses qualités humaines que tout le monde reconnaît.

Que pensez-vous de Kourichi qui a affirmé que vous n’êtes pas fait pour jouer comme arrière latéral droit ?
Vous savez, lorsqu’on joue avec l’EN dans un système de 3-5-2, je n’éprouve aucune difficulté à jouer sur le couloir droit. Je le fais pour les besoins de l’équipe et cela ne me pose pas de gros soucis. Par contre, ce que dit Nouredine Kourichi n’est pas faux. Il a assez d’expérience pour analyser le poste qu’il a occupé des années durant. Il a parfaitement raison, puisque moi aussi je me sens beaucoup plus à l’aise dans l’axe central. Mais je n’en fait pas un plat, puisque je me mets avant tout à la disposition du coach. C’est lui qui connaît les besoins de l’équipe, mieux que les joueurs.

Comment avez-vous perçu les déclarations de Lacen qui a dit qu’il serait peut-être préférable pour lui de venir après la Coupe du monde ?
Vous savez, tous ceux qui aiment l’Algérie sont les bienvenus en Equipe nationale. Le problème, c’est que depuis quelques mois, un groupe est né au sein de cette équipe. Il serait très injuste d’écarter un joueur qui a bataillé pendant des mois pour qualifier l’équipe au Mondial, et lui demander de laisser sa place à quelqu’un d’autre. C’est un peu délicat, cette histoire. Maintenant, si un joueur se blesse ou se retrouve avec un niveau qui ne lui permet pas de tenir sa place, c’est autre chose. Lacen aussi est de cet avis d’après ce qu’il a affirmé et ça se comprend. Personnellement, je ne connais pas Mehdi Lacen et je ne l’ai jamais vu jouer. De plus, je ne pense pas qu’on ait besoin d’un milieu récupérateur en équipe nationale. Nous avons déjà Mansouri, Lemmouchia et Yebda.

La bataille sera rude pour le Ballon d’Or cette année. Qu’en pensez-vous ?
Ah, ce serait vraiment un rêve d’enfant si je parvenais à le décrocher. J’aimerais bien l’avoir un jour avant d’arrêter ma carrière, même si je suis encore jeune (il rigole). Le plus important et ce qui fait le plus plaisir cette année, c’est le fait de vous voir nominer pratiquement toute l’Equipe nationale pour le Ballon d’Or 2009. C’est la meilleure preuve que cette équipe a réalisé une belle année. C’est le plus important.

Entretien réalisé par M. H.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 5,854 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5