Les non-dits sur l’échec du transfert de Ziaya

jeudi 31 décembre 2009 à 11:23
Source de l'article :

31122009Ziaya.jpgL’attaquant Abdelhamid Ziaya n’ira pas à Sochaux. Et pour cause, le président Abdelhamid Serar a décidé contre toute attente de ne pas libérer son joueur pour le club français.

Pourtant, il avait donné son OK pour le transfert du joueur avant de se raviser mardi après-midi. Les dirigeants sochaliens attendaient sa réponse définitive pour le 24 de ce mois en cours, et comme il ne leur a donné aucune suite, ils commençaient à s’interroger sur le silence du président sétifien, surtout qu’il était injoignable au téléphone depuis jeudi dernier. Serar n’a donné aucune explication sur sa volte-face en se contentant juste de dire que sa décision est mûrement réfléchie. Actuellement, il est en Turquie pour tenter de récupérer Asayoud, signataire d’un contrat de trois ans avec Al Ahly du Caire.

Le joueur a besoin de réconfort
Croyant que son transfert vers Sochaux est officiel, l’enfant de Guelma comptait se rendre à Sochaux pour subir la visite médicale hier. Il voulait mettre à profit le repos que leur a accordé Saâdane pour régler les derniers détails de son transfert avant de prendre l’avion à destination de l’Angola. Le revirement de son employeur n’a pas été du tout de son goût, surtout qu’il sait parfaitement qu’il lui sera peut-être difficile de décrocher un contrat en France. Il a besoin d’être bien pris en charge, même s’il a avoué à certains de ses partenaires qu’il aurait pu aspirer à mieux. Les négociations entre la direction de Sochaux et celle de l’ESS sont restées opaques jusqu’au jour d’aujourd’hui. Personne n’est en mesure d’avancer avec exactitude le montant du premier accord conclu entre les deux parties. Selon certaines indiscrétions, si les négociations avaient abouti, le joueur aurait bénéficié d’une mensualité de près de 40 000 euros et d’une indemnité de 600 000 euros qu’il partagera bien sûr avec son club.

Saâdane s’est réuni hier avec lui en compagnie de Chaouchi
Craignant des répercussions négatives sur son poulain après l’échec de la transaction, l’entraîneur national s’est réuni mardi soir avec Ziaya et le gardien Chaouchi pour leur demander de garder au maximum leur concentration sur la prochaine Coupe d’Afrique. En raison de la difficulté de rapporter fidèlement ce que leur a dit le coach durant cette réunion improvisée à la dernière minute, on se contentera juste de vous relater ce qu’a raconté Ziaya à ses équipiers à la fin de son entrevue avec Saâdane. «Il (Saâdane) nous a dit de bien réfléchir à notre avenir. Il a ajouté que les places seront chères en Angola et qu’il vaut mieux qu’on se concentre exclusivement à ce que nous attend avec l’équipe nationale», leur a-t-il affirmé.

Ziaya aurait regretté d’avoir accepté de jouer à titre de prêt à Sochaux
Si au départ, le meilleur buteur du championnat était très emballé à l’idée de rejoindre Sochaux, même à titre de prêt avec option d’achat à la fin de la saison, il aurait regretté d’avoir accepté l’offre des Sochaliens, si on se réfère évidemment aux confidences faites par Ziaya à ses camarades en équipe nationale. C’est difficile de confirmer çà, d’autant que l’agent du joueur en Algérie, qui n’est autre que son frère, se dit désemparé de l’attitude de Serar. «Le prêt de 5 mois ne m’arrange pas. Il ne me reste que quelques mois pour être libre de tout engagement et j’aurais tout le temps pour choisir ma prochaine destination», leur a-t-il confié. Toutefois, une autre source du joueur nous a avancé le contraire, en déclarant que Ziaya était très satisfait de la proposition des Sochaliens et qu’il ne gagnerait jamais autant d’argent avec la formation de Sétif.

Le président de Sochaux animera incessamment une conférence de presse
Selon une source digne de foi, le président de Sochaux animera incessamment une conférence de presse afin de donner des explications sur l’échec du transfert de Ziaya. D’après toujours notre source, les dirigeants sochaliens n’ont pas apprécié la volte-face du premier responsable sétifien, estimant qu’il aurait pu les inviter à la table des négociations pour renégocier avec eux, avant d’interrompre les pourparlers d’une manière unilatérale. Le président Serar aura, lui aussi, des choses à divulguer et il ne gardera pas le silence pour longtemps. Il s’exprimera sur ce sujet sans nul doute dès son retour au pays.

Hamar : «On a reçu des offres plus alléchantes que celle de Sochaux»
En l’absence de Serar qui se trouve en Turquie, nous avons joint hier le président de section de football, Hassen Hamar, afin d’éclairer l’opinion sportive sur l’échec de transfert de Ziaya vers Sochaux. Tout en confirmant que Ziaya ne rejoindra pas le club français, notre interlocuteur ajoute que d’autres clubs convoitent leur attaquant vedette. «Effectivement, les pourparlers avec les responsables de Sochaux ont échoué. Ziaya ne rejoindra pas le championnat français pour la simple raison qu’on a reçu des offres plus alléchantes que celle de Sochaux. Il optera pour un autre club après la Coupe d’Afrique», a-t-il précisé.

Ziaya jouera à Ittihad Djeddah ou Nasr
D’après une source proche de la direction de l’ESS, l’attaquant Abdelmalek Ziaya fait l’objet de la convoitise de deux clubs saoudiens. Il s’agit de l’Ittihad Djeddah et du Nasr. Les dirigeants du premier club ont proposé aux Sétifiens environ 3 millions de dollars pour le rachat définitif du contrat de Ziaya. Le président Serar n’a pas encore tranché définitivement sur l’avenir de son meilleur attaquant, s’il termine ou pas la saison avec l’ESS. Mais le président de section de football, Hassen Hamar, a clairement affirmé que Ziaya optera pour un autre club à la fin de la Coupe d’Afrique.

N. Boumali

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 4,447 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5