Equipe nationale/ A J-20 de la CAN

mardi 22 décembre 2009 à 13:51
Source de l'article :

1317229610_small (1).jpg2010 encore plus Verte que 2009 ?
Dans moins d’une semaine, l’équipe nationale sera en stage de préparation en prévision de la CAN en Angola qui va inaugurer une année 2010 pleine d’espoirs, mais aussi d’incertitudes.

Maintenant que la liste des 23 joueurs retenus normalement pour la CAN est connue, bien que la fédération algérienne de football (FAF) n’envoie la liste définitive que le 30 de ce mois, tous les joueurs devraient être en stage à partir de ce samedi au Castelet, dans le sud de la France, sauf peut-être pour Madjid Bougherra dont le club, les Glasgow Rangers, tient à ce qu’il soit présent au derby choc contre le Celtic le 3 janvier.

D’ailleurs, le club écossais a saisi officiellement la FAF pour permettre à «Magic» Boughy, qui a décroché hier le 9e Ballon d’Or es quotidiens El-Heddaf et Le Buteur, de prendre part à cette grande confrontation avec, précise-t-on, l’accord du joueur lui-même ! La balle est donc dans le camp de la FAF et plus précisément le sélectionneur Rabah Saâdane qui a exigé que tous les joueurs soient présents en stage au plus tard le dimanche 27 décembre.

Une incertitude qui augure certainement d’autres avec le doute qui entoure la venue de Djamel Abdoun, le sociétaire du FC Nantes qui vient à peine de guérir de la grippe A et son remplacement par Chadli Amri, le milieu offensif de Mayence (Allemagne) qui, lui, affiche plutôt une meilleure forme.

D’autres incertitudes s’annoncent pour 2010 avec ce match contre la Serbie, prévu le 3 mars prochain au stade du 5-Juillet d’Alger, mais qui, de la bouche même du sélectionneur, n’est pas certain d’être maintenue car le sélectionneur de cette équipe ne s’est pas encore prononcé.

La FAF et Saâdane savent que le 3 mars est la seule date FIFA qui existe dans le calendrier et ont intérêt à ne pas la rater, c’est pourquoi d’autres sélections sont sur la liste du président Mohamed Raouraoua pour la tenue de ce match de préparation très important pour les Verts.

Surtout que ces derniers seront exemptés d’une telle joute avant la CAN compte tenu du choix du staff technique qui a préféré axer son travail sur deux volets essentiels : une phase de régénération et d’évaluation et une autre de préparation, notamment sur le plan du jeu collectif et des automatismes.

A cela s’ajouteront les performances et l’évolution des joueurs dans leurs différents clubs, avec l’éventualité, pour certains, de changer d’air dès le mercato d’hiver. Tel est le cas de Rafik Djebbour et Kamel Ghilas qui ont fait la campagne des éliminatoires, mais qui ont été écartés par Saâdane à la veille du départ pour l’Angola.

Le premier espère rebondir dans un autre club que l’AEK Athènes, à moins que son entraîneur, le Bosniaque Dusan Bajevic, avec lequel il est en froid depuis le début de la saison, ne prenne ses valises à cause des mauvais résultats de l’équipe. Le second, et après deux ou trois matchs prometteurs avec Hull City, il a fini par s’éteindre pour chauffer beaucoup plus le banc de touche, ce qui a amené le club Anglais à le mettre sur la liste des transférables.

Nadir Belhadj, qui a fait sensation cette semaine avec Portsmouth en marquant le 500ème but de la Premier League contre le Liverpool, songeait, lui aussi, à quitter Pompey, à moins qu’il n’ait changé d’avis après ce match référence et surtout l’avis de son coach Graham Grant. Le capitaine Yazid Mansouri est, lui aussi, dans le doute de poursuivre ou pas son aventure avec le FC Lorient, au moment où Abdelmalek Ziaya, le buteur de l’Entente de Sétif, va entamer sa première expérience professionnelle dans l’Hexagone, au FC Sochaux, où il tentera de réussir dès les premiers matchs s’il ne veut pas sombrer dans l’oubli.

Le grand point d’interrogation, pour ce début de l’année 2010, entourera également et certainement le sort de Mehdi Lacen, le milieu de terrain du Racing Santander dont le feuilleton a défrayé l’actualité sportive ces dernières semaines pour ne pas dire ces derniers mois. Viendra ou viendra pas ? La question demeure en suspens.

L’autre grande appréhension, et non pas des moindres, concernera l’état de forme de nos joueurs en juin prochain à l’heure de débuter le Mondial en Afrique du Sud sachant qu’ils auront à enchaîner directement, et sans transition (repos), leurs championnats respectifs juste après la CAN et pour certains les compétitions européennes de clubs. De quoi tenir en haleine l’opinion et surtout en veille Rabah Saâdane et Mohamed Raouraoua, les deux premiers responsables concernés des Verts.

A. S-B

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 7,427 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5