Bochum veut bloquer Yahia «Jusqu'à preuve du contraire, j'irai à la CAN»

samedi 26 décembre 2009 à 9:42
Source de l'article :

article-10582-yahia2.jpgL’Algérie pourrait participer à la CAN sans son héros, Anthar Yahia, celui qui a propulsé les Verts à la Coupe du monde, grâce à un but somptueux. C’est du moins ce que veut faire accroire le médecin de Bochum, Dr Karl-Heinz Bauer, qui a estimé, dans la presse allemande, que le défenseur central algérien n’est pas rétabli de la blessure qu’il avait contractée à son retour du Soudan et que, par conséquent, il n’est pas apte à disputer une compétition aussi exigeante que la Coupe d’Afrique des nations.
Bochum n’a pas apprécié que Yahia soit revenu blessé

En fait, par ses déclarations, Dr Bauer veut adresser un message à la FAF et au staff technique national : il est hors de question que Bochum accepte que Yahia rejoue avec la sélection d’Algérie, alors qu’il en est revenu blessé et qu’il vient à peine de recommencer à courir. C’est l’éternel débat clubs – sélections qui est remis sur le tapis : un joueur doit-il bénéficier en priorité au club à qui il appartient et qui le paye ou bien à la sélection de son pays ? Ce qui est certain, c’est que le fait que Yahia ait eu recours à un traitement accéléré pour être rétabli pour le match contre l’Egypte au Caire contre l’avis de ses médecins du club, qui avaient préconisé une convalescence classique et normale de 15 jours, n’a pas du tout été apprécié à Bochum.

Encore plus mal appréciée a été la rechute du joueur durant le match d’appui contre les Egyptiens à Khartoum, ce qui fait qu’il est parti du club blessé et qu’il en est revenu blessé, alors qu’il a participé à deux matches importants de la sélection algérienne. Pour le club allemand, il n’y a que les chiffres qui comptent et ces chiffrent disent que Yahia n’a plus joué pour Bochum depuis le 1er novembre dernier, soit depuis bientôt deux mois, ratant ainsi 7 matches de Bundesliga, lui qui avait été tout le temps titulaire depuis le début de la saison. Trop pour un club dont la priorité est d’exploiter les joueurs qu’il a sous contrat plutôt que de se soucier des intérêts de leurs pays.

Dr Bauer présentera un dossier pour le déclarer inapte
Afin de parvenir à ses fins, Bochum a deux options : convaincre le joueur de renoncer à la CAN ou faire valoir ses droits. Comme il est difficile de convaincre Yahia de ne pas jouer pour l’Algérie –il suffit de connaître l’amour indéfectible et inconditionnel qu’il porte à son pays pour comprendre que personne ne peut aliéner son droit de défendre les couleurs de son pays-, c’est la solution administrative qui risque d’être adoptée. Cette solution administrative, c’est présenter un dossier médical attestant que Yahia est encore convalescent et donc inapte à jouer la Coupe d’Afrique des nations, du moins les deux premiers matches, surtout qu’il n’a toujours pas repris l’entraînement avec ballon, se contentant de faire de la course à pied. Dr Bauer tentera de convaincre son homologue de la sélection nationale, Dr Boughlali, du caractère risqué de faire rejouer le joueur directement dans des matches officiels sans matches de préparation, ce qui pourrait provoquer une rechute.

Saâdane ne le prendra pas s’il est blessé
Une chose est sûre : Bochum n’acceptera pas que Yahia rejoue sans être complètement guéri. Le club ne veut pas récupérer son joueur, le seul titulaire indiscutable au sein de l’équipe, de nouveau blessé. Il semble que le discours sera bien perçu du côté de la FAF puisque des informations font état de l’intention du staff technique national de se passer des services de Yahia, s’il est toujours blessé, vu qu’il vient juste de recommencer à courir et qu’il n’est pas en possession de tous ses moyens. Le contexte étant différent de celui ayant précédé la double confrontation contre l’Egypte, il semble que Rabah Saâdane ne veuille prendre aucun risque cette fois-ci, non seulement pour ne pas mettre à mal la santé du joueur, mais également pour éviter des problèmes à ce dernier avec son club. En tout cas, la décision finale sera rendue durant ces trois prochains jours au Castellet, après les tests médicaux auxquels tous les sélectionnés seront soumis.

Par : F. A-S.

«Jusqu’à preuve du contraire, j’irai à la CAN»
Contacté hier par nos soins, Anthar Yahia a confirmé le jugement réservé du médecin de Bochum, Dr Karl-Heinz Bauer, quant à sa participation à la Coupe d’Afrique des nations. «Il estime que je dois poursuivre ma convalescence. Cela dit, je le tiens au courant de l’évolution de la situation, au même titre que le fait mon médecin traitant. Je lui ai dit que je cours à présent très normalement et que je peux reprendre l’entraînement», nous a-t-il affirmé. Cela ne met pas, pour autant, en doute sa participation à la compétition prévue en Angola. «Jusqu’à preuve du contraire, je j’irai à la CAN», a-t-il soutenu, motivé comme il l’a toujours été pour défendre le maillot de l’Algérie. «Je me prépare mentalement à cette compétition et je compte y participer», ajoute-il.

«Dr Bauer et Dr Boughlali prendront une décision concertée»
Preuve de son implication d’ores et déjà dans la CAN : il sera présent au Castellet dès aujourd’hui, soit au premier jour du stage. «Je me présenterai au stage et je passerai les tests médicaux prévus à l’intention de tous les sélectionnés. Dr Bauer sera également présent et, en concertation avec Dr Boughlali, médecin de la sélection nationale, et de l’ensemble du staff médical, une décision sera prise à mon sujet», a-t-il expliqué. Pour lui, la décision ne peut être qu’en faveur d’une participation à la Coupe d’Afrque des nations. «Je suis très optimiste, car je me sens guéri.»

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 0,472 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5