USMB : Quand le rythme vient à manquer

lundi 14 décembre 2009 à 13:04
Source de l'article :

article-10187-usmb14122009-2.jpgBoukacem : «Nous perdons des points par naïveté»
Même si le moral n’est pas vraiment au beau fixe après la défaite concédée à Bordj, on pense déjà du côté de la ville des Roses à cette confrontation face aux Harrachis. La tâche s’annonce des plus complexes face à un adversaire qui fait figure d’épouvantail. Ce sera là une superbe occasion pour accumuler de la confiance.

Il a fallu à Mouassa des trésors d’imagination pour permettre à ses joueurs de récupérer et de recharger leurs accus. Ils en ont dépensé de l’énergie pour finalement ne récolter aucun point du côté des Hauts Plateaux face au CABBA.
Il en faudra aussi pour espérer réaliser un résultat probant à Tchaker, cette fois-ci contre l’USMH.

Les camarades de Chebira doivent disposer de tout leur influx et surtout faire en sorte que leur organisme soient prêts à livrer une bataille qui s’annonce rude. Le coach blidéen nous a dit avoir concocté un programme qui permettra à la fois à ses joueurs d’être au top sur le plan physique et aussi tactiquement.

Incontestablement pour ce match face à El Harrach, le coach blidéen s’appuiera sur l’équipe qui a fait très bonne figure, même si elle a perdu, lors de la dernière journée. Les seuls changements attendus concerneront la composante du banc de touche.

Celui-ci sera un peu plus étoffé après le retour à la compétition de Guessoum et de Belloucif.
C’est donc avec un moral atteint et, il faut le reconnaître, des arguments à faire valoir que les joueurs de Blida auront à cœur de contrarier les desseins des joueurs de l’équipe de la banlieue d’Alger. Le maître mot dans les rangs des Blidéens est de faire oublier, de la plus belle manière qui soit, à leurs supporters les déboires causés par les dernières contre-performances.

On espère du côté du Kop de Blida que c’est reparti pour un bon moment en ce qui concerne les belles performances et que l’embellie, cette fois-ci, n’aura rien d’éphémère. Pour cela, l’équipe chère à Zaïm aura à être dans le rythme, ce qui n’a pas été vraiment le cas jusque-là. Terminer la phase aller par un succès mettra du baume au coeur aux camarades de Belahouel qui auront à cravacher dur lors de la prochaine trêve et cela pour sauver ce qui peut l’être.

Ne pas se faire distancer
Après un nul pour le moins amer concédé à Blida même face à la JSK, l’équipe de l’USMB est allée se faire battre à Bordj dans un match où les Blidéens auront été décevants et loin de leur niveau habituel. Le sort des Blidéens et surtout leur avenir parmi l’élite se joueront en grande partie lors des prochains matchs. En effet, et c’est connu, les équipes qui occupent les mauvaises places au classement à la fin de la phase aller ne seront pas mieux loties en fin d’exercice. Il s’agira de ne pas se faire distancer irrémédiablement en cette fin de phase aller pour les camarades de Chebira.

Ces derniers auront impérativement à s’imposer lors du prochain match face à El Harrach. Cette équipe, même si elle ne crache pas le feu en ce moment, reste assez coriace. Il s’agira pour les poulains de Mouassa d’être très forts pour négocier au mieux tous ces matchs et engranger les points nécessaires pour se rassurer. Cela est pour eux une mission qu’ils doivent impérativement mener à bien. Se transcender et réaliser une belle performance juste avant la fin de la première phase du championnat permettra aux joueurs de reprendre confiance et cela est loin d’être négligeable.

Slimane B.

—————–

Dimanche matin, décrassage
Ça ne rigole pas avec Mouassa. En effet, malgré les efforts intenses fournis vendredi passé à Bordj, les camarades de Chebira se sont présentés dès le lendemain pour une séance de décrassage qui a duré environ une heure. Il faut dire que le coach blidéen en a profité pour faire une sorte de «débriefing» du match joué auparavant. Après une défaite, le moins que l’on puisse dire est que chacun des joueurs en a eu pour son grade.

Boukacem : «Nous perdons des points par naïveté»
Boukacem revient dans l’entretien qu’il nous a accordé sur la défaite concédée face au CABBA. Il estime que lui et ses coéquipiers avaient les moyens de ne pas revenir les mains vides de Bordj.

*
Boukacem, comment avez-vous accueilli votre première titularisation dans l’équipe ?
En réalité, je m’y attendais un peu puisque le coach m’a souvent répété que je devais me tenir prêt car il comptait me faire jouer. Cela m’a fait plaisir car il n’y a rien de plus difficile que de s’entraîner pour que les jours des matches, on se contente d’une place sur le banc.
*
Vous auriez voulu débuter par un bon résultat, c’est cela ?
C’est certain et je suis très déçu. Nous avons encaissé un but totalement contre le cours du jeu.
*
Après une bonne première mi-temps, vous avez progressivement baissé pavillon face au jeu du CABBA. Quelles en sont les raisons ?
Je ne pense pas que cette équipe du CABBA ait eu le contrôle du jeu, comme vous le dites. C’était un match serré qui aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Mais il faut souligner la qualité de notre adversaire. L’équipe de Bordj renferme des joueurs d’expérience et avait plus d’envie et de mordant. Notre tort est de ne pas avoir répondu présents dans certains duels importants. Forcément, dans ce cas-là, l’issue devient compliquée.
*
Comment expliquez-vous cette suite de mauvais résultats de l’USMB ces derniers temps ?
Cela est dû plutôt à un manque de réussite car lors de tous les matchs, nous ne ménageons aucun effort. Vendredi dernier, l’équipe de Annaba est restée bien en place. Et nous n’avons pas su hausser le rythme ni garder les ballons devant. Malgré cela, les meilleures occasions étaient pour nous. C’est, je pense, un problème collectif. Le jeu que nous avons produit sur le plan de la qualité n’était pas suffisant. Cela ne marche pas comme ça pour espérer réaliser un bon parcours en championnat. Encore une fois, nous perdons des points par maladresse et aussi un peu de naïveté.
*
Vous occupez une place de reléguable. Cette situation est-elle inquiétante ?
Nous sommes forcément inquiets. Mais une chose est sûre, on ne lâchera pas. Nous avons pris une claque mais rien n’est fini. Nous allons maintenant récupérer et bien nous préparer pour les prochains matches. Cela est très important, ne serait-ce que pour retrouver la confiance.
*
Vous recevez, pour le compte de la prochaine journée, l’USMH. Dans quel état d’esprit allez-vous aborder cette rencontre ?
Il est certain que pour nous ce sera un match à enjeu et la pression sera très forte. Nos dernières contre-performances nous ont mis dans une situation délicate. Il va falloir rapidement sortir la tête de l’eau. Nous n’avons plus le choix. Il faudra avancer et prendre ce qu’il y a à prendre. Ce match sera compliqué car il se déroulera contre une équipe qui est en pleine confiance après avoir multiplié les bons résultats. Il n’est pas question pour nous de passer à côté.
*
Le parcours de votre équipe est très irrégulier. Comment l’expliquez-vous ?
Cela ne dépend pas que de nous, il faut aussi souligner la qualité de nos adversaires. La preuve, avec l’équipe du CABBA qui a démontré d’énormes qualités, notamment sur le plan athlétique. Ils n’ont pas été forcément plus forts que nous dans le jeu, mais ils ont su faire la différence sur des détails. Nous n’avons pas su le faire. L’objectif maintenant est d’avoir le moins de regrets possible à la fin du championnat.
*
Pensez-vous que l’USMB, comme le souhaitent vos supporters, a les moyens de s’en sortir ?
On ne pense pas à ça. Il reste encore des matchs et on ne lâchera rien. Ce n’est pas dans notre mentalité d’abandonner. Je peux vous dire que les joueurs ne se contenteront pas de jouer le maintien uniquement. C’est à nous de tirer la sonnette d’alarme. Cela ne dépend pas des dirigeants ou des supporters mais de l’équipe qui devra rester solidaire.
Entretien réalisé par
Slimane Baghdali

Guessoum trop juste pour jouer
Il est fort probable que le meneur de jeu blidéen, Hamza Guessoum, ne soit pas aligné lors du prochain match. En effet, il vient tout juste de reprendre les entraînements après avoir soigné sa blessure à la cheville. Mouassa décidera au tout dernier moment de sa titularisation.

*
Il pourrait rater le match contre son ex-équipe
«Vous savez, je veux réagir en professionnel et si le coach me fait jouer contre mon ancienne équipe, l’USMH, cela ne me pose aucun problème. Je n’ai que des amis à El Harrach où j’ai passé d’excellents moments. Pour le moment, je me dois de défendre comme il se doit les couleurs de mon club employeur», c’est ce que nous a dit en substance Guessoum à propos du prochain match de son équipe face à El Harrach. Son entraîneur pourrait le laisser au repos et cela pour ne pas prendre de risque.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 9,100 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5