USMA : Faut pas bomber le torse

lundi 14 décembre 2009 à 13:04
Source de l'article :

article-10186-usma141220009-2.jpgMeklouche : «La compétition m’a beaucoup manqué»Hamidi : «S’imposer face au MCO et terminer sur une bonne note» Hamidi

Les Rouge et Noir ne devraient se poser aucune question demain en recevant le MCO, il n’est pas question de céder le moindre point sur leur terrain. Non pas que l’USMA en a besoin pour jouer les premiers rôles, ses chances sont devenues très minimes pour espérer monter sur le podium en fin de saison, mais pour ne pas se compliquer trop l’existence durant la deuxième phase du championnat.

Certes, mathématiquement les Usmistes n’ont pas compromis toutes leur chances d’aller chercher les équipes de tête, mais toute la question est de savoir s’ils en sont capables, sachant que jusque-là ils n’ont jamais été en mesure de remplacer les points perdus à domicile (sept au total) en revenant ne serait-ce qu’une seule fois avec un succès de leurs six déplacements en dehors d’Alger.

Donc, le plus important c’est de gagner les matches à domicile, et si par miracle l’équipe parvient à surmonter un jour son handicap en gagnant un match à l’extérieur peut-être que là on osera parler de premiers rôles. Pour l’instant l’USMA est plus proche du premier relégable que de la dernière marche du podium, et c’est cela qui devrait inquiéter ses responsables. En plus clair, on n’est pas sortis de l’auberge.

D’où la nécessité de battre demain le MCO, d’autant que les choses ne vont pas au mieux chez les Mouloudéens qui, en l’espace d’une semaine, ont perdu sept places au classement.

Une victoire qui pourrait faire gagner aux camarades de Khoualed quelques places au classement avant de s’offrir une autre belle occasion de grignoter d’autres places en recevant le CAB lors de la première journée de la phase retour. Entre-temps, l’USMA pourra se concentrer entièrement sur l’autre objectif, la Coupe d’Algérie, en attendant de se refaire une santé pendant la trêve où elle devrait élever son niveau de jeu. Telle est la priorité du moment. Plus question donc de bomber le torse après une victoire tirée par les cheveux, même si l’USMA la mérite amplement, comme elle la méritait contre l’USMH ou même face à la JSK.

Hamidi : «S’imposer face au MCO et terminer sur une bonne note»

Vendredi, face au NAHD, il a été le sauveur. Cheikh Hamidi, l’attaquant des Rouge et Noir a, en effet, inscrit le second but dans les ultimes minutes. Un but très important puisqu’il a permis à son équipe non seulement de décrocher les trois points, mais aussi de renouer avec la victoire après presque un mois et demi.

L’USMA a renoué avec le succès après quatre matches. Comment fut la rencontre ?
Comme on s’y attendait, notre adversaire n’a pas été facile à battre. Les Husseindéens ont fait tout leur possible pour ne pas s’incliner afin de ne pas s’enfoncer encore plus. Nous en étions conscients. Nous savions qu’ils allaient essayer de nous tenir en échec, heureusement que tout s’est très bien passé. Nous avons renoué avec le succès, et c’est le plus important. Nous n’avons pas goûté à la joie de la victoire pendant quatre matches, bien que nous avons livré de belles prestations comme fut le cas face au CABBA et l’USMH. Cette fois, nous y avons cru jusqu’au bout. Dieu merci, nous avons été récompensés pour les efforts que nous avons fournis.

Comment expliquez-vous le fait que vous n’avez assuré votre victoire qu’à quelques minutes de la fin ?
Je n’ai pas d’explication là-dessus. Tout ce que je sais est que nous avons gagné, et c’est l’essentiel. Comme je vous l’ai déjà dit, on s’attendait à ce que notre tâche soit difficile contre une équipe qui joue le maintien. Le NAHD est une équipe accrocheuse. En ce qui nous concerne, nous avons voulu nous imposer, et nous avons réussi à le faire. Dans ce genre de situation, le plus important c’est de savoir gérer et glaner des points.

Vous étiez derrière la victoire de votre équipe en inscrivant le second but. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ?
Naturellement, je suis très content. Je me trouvais au bon endroit, au bon moment. J’ai reçu la balle qui a été déviée, et je n’ai pas hésité à pousser le cuir au fond des filets. C’est vrai, j’ai été l’auteur du dernier geste mais ce but c’est aussi les efforts de tout le groupe.

Ce but va-t-il vous libérer encore plus ?
Oui, il n’y a pas de doute à ce sujet. Ça fait toujours du bien de marquer des buts. C’est mon deuxième depuis l’entame de la saison, et ce ne sera pas le dernier. J’ai connu un début de saison difficile en ayant un temps de jeu très réduit. Là, je commence à gagner la confiance de l’entraîneur. Je vais continuer à travailler tout en espérant avoir d’autres occasions.

Vous allez recevoir le MCO, pensez-vous à cette confrontation ?
Bien sûr. Personnellement, je pense qu’il faut vite oublier cette victoire face aux Nahdistes, et penser à notre prochain rendez-vous. C’est une rencontre qui s’annonce déjà difficile pour la simple raison que les Oranais vont vouloir nous piéger, avant de les croiser une seconde fois en coupe d’Algérie. Le MCO est une équipe dont il faut se méfier, car il y a quelques semaines c’était le leader. De notre côté, on doit gagner afin de terminer cette première moitié du championnat sur une bonne note.

Coupe d’Algérie
C’est le statu quo

Compte tenu de la situation plus ou moins délicate de l’USMA en championnat, il est clair que tous les espoirs des Rouge et Noir vont se verser sur Dame coupe pour sauver une saison qui s’est compliquée dès les premières journées. Néanmoins, comme on le sait, un grand problème se pose à l’approche des les 32es de finale avec la question du sponsoring de la compétition que la FAF a réservé exclusivement à l’opérateur de téléphonie mobile Nedjma. Ce que l’USMA n’a pas accepté à l’image de plusieurs autres clubs, dont l’ESS, la JSK, le MCA et l’ASO entre autres.

Il y a un risque en effet, par rapport à la position de la FAF qui ne veut faire aucune concession, que les Usmistes se retirent ou soient tout simplement éliminés de la coupe, au même titre que les clubs qu’on vient de citer, si elle ne respecte pas la nouvelle réglementation qui exige de toutes les formations participantes d’enlever de leurs maillots les logos de leurs sponsors au profit de celui de la FAF, et de livrer des stades vierges de toute publicité. Les clubs contestataires ne vont pas boycotter la Coupe d’Algérie, mais ils comptent tous enfreindre cette nouvelle mesure qu’ils rejettent en long et en large, en participant avec leurs maillots de tous les jours. Jusqu’à hier, la situation n’a pas bougé d’un iota.

Achiou et Daham reprennent…

Hocine Achiou et Noureddine Daham ont repris du service, avant-hier à l’occasion de la première séance d’entraînement, avec leurs coéquipiers. Pour rappel, les deux ex-internationaux n’ont pas été concernés par le dernier match de leur équipe face aux Sang et Or. Le premier souffrait de douleurs au dos, tandis que le second était suspendu après avoir été expulsé lors de la quinzième journée. Achiou et Daham, qui se sont présentés au stade Omar-Hamadi, n’avaient pas donné signe de vie tout au long de la semaine passée.

… Ils seront d’attaque face au MCO
Le retour de Achiou et Daham ne pourra faire que du bien au groupe et au coach usmiste. En effet, déjà privé de quelques éléments à l’image de Mehdi Benaldjia en équipe nationale juniors, et Karim Ghazi suspendu, Saâdi pourra ainsi compter sur ces deux joueurs pour pallier aux absences.

Dziri encore out face au MCO
Contrairement à Achiou et Daham, Billel Dziri n’a pas encore le feu vert pour reprendre les entraînements. Le capitaine des Rouge et Noir qui avait quitté le terrain à la pause lors du derby face à l’USMH souffre d’une blessure de la cuisse. Cela l’a d’ailleurs contraint à faire l’impasse sur la confrontation contre le NAHD. Le meneur de jeu des Usmistes s’est quand même déplacé au stade de Rouiba pour assister au dernier match des siens. Le n°8 ne s’est pas entraîné hier, et il semble bien parti pour déclarer encore une fois forfait pour la dernière rencontre de la phase aller, du moment qu’il n’est pas encore rétabli.

Meklouche : «La compétition m’a beaucoup manqué»
Il n’a plus fait son apparition lors d’un match officiel depuis le match qui a opposé son équipe au MCEE, à Bologhine. Mouaouia Meklouche qui avait ensuite contracté une blessure du genou a dû rester toute cette période loin des terrains. Le jeune milieu de terrain offensif a été aligné vendredi à dix minutes de la fin. Contacté, il nous a déclaré : «Je suis très content d’avoir rejoué avec l’équipe première. La compétition m’a beaucoup manqué. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu, et bien sûr le staff technique pour la confiance placée en moi. A présent, cette blessure fait partie du passé. Je vais faire de mon mieux pour rattraper le temps perdu.» Ce jeune espoir usmiste sera présent face au MCO.

A. C.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 7,738 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5