MCO : Le Mouloudia a bénéficié de cinq milliards trois cents millions

Wednesday 22 November 2017 à 9:04
Source de l'article : Lebuteur.com

Apparemment, les déclarations du président du Mouloudia, Ahmed Belhadj, qui a dénoncé le manque flagrant des autorités locales sur le plan financier au club phare de la capitale de l’Ouest du pays, ont suscité une vive réaction de des pouvoirs publics. Loin d’avoir apprécié la sortie médiatique du premier responsable du club d’El Hamri à travers un quotidien national, une source autorisée s’est permise d’apporter des précisions avec chiffres à l’appui. Selon cette même source, les caisses du club se sont renflouées par la somme de cinq milliards trois cents millions de centimes. Cette source s’est même permise de détailler encore plus ce chiffre en affirmant que le club a tout d’abord bénéficié de deux milliards huit cents millions des fonds de la wilaya d’Oran et un milliard pour assurer le stage de l’intersaison qui a eu lieu en Tunisie l’été passé. A cette somme, il faut ajouter le montant de cinq cents millions que le prometteur Hasnaoui avait versé au Mouloudia il y a de cela quelques semaines sur demande du wali d’Oran, Mouloud Chérifi en personne. Cela fait quatre milliards trois cents millions de centimes à qui il faut ajouter la somme d’un milliard qui est en cours de virement dans les comptes de l’équipe. Ce qui nous donne un montant de cinq milliards trois cents millions de centimes au moins de six moins. Cette source se demande comment Baba peut-il dire autrement.
Baba change de son de cloche
Le président du Mouloudia a certainement regretté sa première sortie médiatique durant laquelle il a voulu mettre la pression sur les autorités locales. Dans une interview accordée au journal El Heddaf, le premier responsable du club d’El Hamri a changé de son de cloche en s’exprimant d’une autre manière. En effet, le président du Mouloudia n’a pas arrêté de lancer des éloges aux autorités locales, à leur tête le premier magistrat de la ville, Mouloud Chérifi, ainsi que le DJS d’Oran, Badreddine Gharbi.
La direction doit chercher des sponsors
Certes les chiffres avancés par la source autorisée semblent dérisoires, selon les besoins de l’équipe, mais les dirigeants du Mouloudia doivent retrousser leurs manches et aller à la recherche de possibles sponsors. Ce n’est pas du tout normal qu’un club de la trempe du Mouloudia d’Oran n’arrive pas à trouver des sponsors et des bailleurs de fonds capables d’apaiser cette crise financière. Si on jette un coup d’œil sur les sponsors floqués sur le maillot et posés aux alentours du terrain, l’on peut dire que le Mouloudia est l’un des clubs les plus pauvres du championnat professionnel. L’on se demande comment l’équipe de l’Ouest du pays n’a pas pu décrocher un sponsor majeur depuis le départ de l’opérateur Ooredoo, il y a de cela presque une année.
Heureusement que les joueurs sont payés
Si le président Ahmed Belhadj n’est pas parvenu à chercher des sponsors capables de renflouer les caisses, il faut reconnaître qu’il se débrouille pas mal pour payer ses éléments qui sont actuellement à jour, eux qui ont touché hier les chèques représentant le salaire du mois d’octobre. Mais si cette crise persiste, il est fort possible qu’on assistera à des cumuls de dettes au sein de l’équipe.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
80 queries in 12.473 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5