Souk Ahras / Eleveurs laitiers ,Initiation à la culture de la luzerne

dimanche 7 octobre 2012 à 13:20
Source de l'article :

2b0st7.jpgDes rencontres ont été organisées au profit d’éleveurs de vaches laitières sur les méthodes et les avantages de la culture de la luzerne.

Il s’agit d’une espèce de fourrage pour l’alimentation des troupeaux et l’amélioration des rendements. Cette initiative est inscrite dans le cadre de la convention signée entre l’Institut technique des élevages d’Alger et le groupe Bretagne internationale et encadrée par deux techniciens venus de France. Cette opération a donné lieu notamment à la projection d’une vidéo sur ce thème à la ferme pilote Yousfi-Tayeb de la commune de Tifech situé à 35 km à l’ouest de Souk Ahras et ce en présence de 23 éleveurs de vaches laitières.

Les producteurs présents se sont intéressés à l’itinéraire technique de cette culture et la manière de l’utiliser comme aliment du bétail susceptible de remplacer les aliments concentrés.

Le cours s’est poursuivi sur la parcelle de six hectares consacrée par la ferme Yousfi-Tayeb à la culture des fourrages verts dont la teneur forte en «composants azotés» permet d’augmenter les rendements des vaches laitières, ont assuré Benoît Portier et Romain Carpentier. Ils ont souligné que la production de cette parcelle est analogue à celle obtenue en France.

Deux fermes laitières des localités de Safel El-Ouidane (80 km à l’ouest de Souk Ahras) et d’Ouilène (20 km au nord de Souk Ahras) ont été inspectées par des vulgarisateurs du Groupement d’appui technique aux éleveurs laitiers de la wilaya. Un plan d’alimentation destiné à élever les niveaux de rendements a été proposé aux propriétaires des deux élevages. Les deux techniciens ont relevé la progression du niveau de prise en charge des éleveurs par le Groupement d’appui qui accompagne actuellement 85 éleveurs laitiers adhérents.

La wilaya de Souk Ahras qui, en 2011, a produit 92 millions litres de lait, a été choisie avec Blida et Relizane pour bénéficier du suivi technique prévu par la convention signée entre l’Institut technique des élevages d’Alger et Bretagne internationale (France).

S’étalant sur trois ans, cet accord a pour objectif d’augmenter la production de lait de 50 % et les troupeaux de 30 % par le développement des rendements et l’encouragement des éleveurs à se regrouper en association ainsi que le diagnostic des besoins de la filière. 300 éleveurs bénéficieront du suivi technique dans le cadre de ce programme qui, en cas de résultats concluants, sera élargi à 22 wilayas, ont indiqué les responsables de ce projet.

R. L. / APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,103 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5