Sonatrach emprunte 250 millions de dollars pour la maintenance de la raffinerie d’Augusta

La Compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a emprunté 250 millions de dollars pour les besoins de la maintenance et de l’approvisionnement en pétrole de la raffinerie d’Augusta, vieille de 70 ans, qui a été acquise en 2018.

« Le cabinet conseil Allen & Overy Paris a conseillé The Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP), une institution financière multilatérale de développement, dans le cadre de deux facilités de crédit d’un montant total de 250 millions de dollars qu’aurait sollicitées Sonatrach Petroleum Investment Corporation (SPIC), une filiale de Sonatrach », rapporte le site français le Monde du droit.

La facilité de préfinancement bilatérale d’un montant de 100 millions de dollars a pour objet de financer la maintenance de la raffinerie de Sonatrach Raffineria Italiana, située à Augusta en Sicile (Italie), ajouté la même source qui précise que la facilité syndiquée lettre de crédit d’un montant de 150 millions de dollars est utilisable pour financer l’acquisition de pétrole brut par Sonatrach Raffineria Italiana auprès de Saudi Aramco.

Rappelons que Sonatrach a déboursé prés d’1 milliard de dollars pour l’acquisition de cette raffinerie, qui est «vieille de sept décennies». Elle a été acquise quand Abdelmoumen Ould Kaddour était PDG de Sonatrach.