Son séjour devait s’étaler jusqu’à ce jeudi: Gaïd Salah écourte sa visite aux Émirats arabes unis

jeudi 21 février 2019 à 14:16
Source de l'article : Liberte-algerie.com

D’aucuns ne manqueront, toutefois, pas de faire un lien entre le rétrécissement du séjour émirati de l’homme fort de l’armée algérienne et la situation interne du pays.

La visite du vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, aux Émirats arabes unis où il a pris part au Salon international de défense “IDEX-2019”, à Abou Dhabi, a duré moins de temps que prévu.

Devant s’étaler jusqu’à ce jeudi 21 février, elle a, finalement, été curieusement écourtée de deux jours. “M. le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a clôturé, la matinée d’aujourd’hui 19 février 2019, sa visite à l’État des Émirats arabes unis, où il a été salué à son départ de l’aéroport d’El-Botaïne d’Abou Dhabi par Mohamed Ahmed El-Baouardi, ministre d’État aux Affaires de défense émirati, et le général-major Faris El-Mazroui, ministre d’État, conseiller des affaires présidentielles des Émirats arabes unis, ainsi que par un nombre d’officiers des forces armées émiraties”, a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué rendu public mardi 19 février.

Pourtant, un précédent communiqué du ministère de la Défense nationale, repris par l’agence officielle APS, avait précisé que la visite s’étalait du 16 au 21 février. “En qualité de représentant de Son Excellence M. le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, et sur invitation de Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Rached al-Maktoum, vice-président de l’État, président du Conseil des ministres, gouverneur de Dubaï et ministre de la Défense des Émirats arabes unis, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, effectue une visite officielle, du 16 au 21 février 2019, aux Émirats arabes unis, pour prendre part au 14e Salon international de défense ‘IDEX-2019’ à Abou Dhabi”, est-il indiqué dans le communiqué en question. Remarque : le ministère de la Défense n’a fourni aucune explication sur cette contraction du programme d’une visite qui, à ce niveau de responsabilité, devait être étudiée dans ses moindres détails. Pourquoi alors cette petite entorse ?

Difficile d’en percer le mystère. D’aucuns ne manqueront, toutefois, pas de faire un lien entre le rétrécissement du séjour émirati de l’homme fort de l’armée algérienne et la situation interne du pays qui, ces derniers jours, vit au rythme de manifestations de rue contestant frontalement l’option d’un 5e mandat pour l’actuel Président et qui n’ont pratiquement épargné aucune région du pays. Si c’est le cas, ce retour précipité de Gaïd Salah au pays peut être vu comme  l’expression d’un sens élevé des responsabilités chez celui-ci. Pourquoi ?

Parce qu’un chef, notamment d’une armée, se doit d’être sur le terrain, notamment dans les moments difficiles. Mais il peut être aussi révélateur de l’ampleur de la panique qui aurait gagné les partisans du 5e mandat de Bouteflika, mais également le gouvernement qui a multiplié les appels à la retenue et les mises en garde.

A. C.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,312 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5