Solidarité nationale: Renouvellement du mandat de la commission pour personnes handicapées

jeudi 21 février 2019 à 14:04
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Hier, pas moins de 3 ministres – ils devaient être au nombre de six — et le wali d’Alger ont rejoint l’Ecole polytechnique de l’architecture et l’urbanisme (Epau) pour assister à la cérémonie du renouvellement du mandat (4 ans) d’une commission intersectorielle consultative en charge des problèmes des personnes handicapées.

Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, maîtresse des cérémonies, Tahar Hadjar, ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels ainsi que Abdelkader Zoukh, wali d’Alger ont assisté à la cérémonie de reconduction pour le quatrième mandat de la Commission de facilitation et d’accessibilité des personnes handicapées dans l’environnement physique, social, économique et culturel.
Faisant partie des personnalités invitées, les ministres de l’Habitat, des Travaux publics et de la Poste ne se sont pas déplacés.
Cette commission créée par décret exécutif, en 2006, entamera donc sa quatrième mandature. Elle est chapeautée par le ministère de la Solidarité nationale et comprend 31 membres représentant les ministères (17), les instances nationales (9) et le mouvement associatif (5).

Elle est par ailleurs scindée en 3 sous-commissions qui s’occupent de l’accessibilité des personnes handicapées dans les environnements de l’habitat et les infrastructures ouvertes au public, des infrastructures de base et de transport ainsi que les moyens de communication et d’information. Elle fixe, par ailleurs, les normes algériennes de prise en charge des handicapés en Algérie. C’est cette instance qui a introduit le concept de la ville accessible, pour personnes handicapées. Le projet, pilote, est d’ailleurs lancé dans une partie du centre d’Alger.

Sur le fameux décret exécutif obligeant les entreprises à recruter 1% de leur personnel parmi les personnes handicapées, le sous-directeur de l’insertion sociale au ministère de la Solidarité nationale, Mourad Boumzal, estime que les choses avancent. Mais, à travers ses propos, nous avons compris que les autorités ont les mains liées devant les entreprises qui refusent d’exécuter cette directive.

En clair, les personnes handicapées physiquement ou socialement qui composent une communauté importante dans notre pays, c’est aussi un gisement électoral non négligeable, ont plus besoin de décisions fortes que de cérémonies occasionnelles.

Abachi L.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,215 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5