Société nationale des véhicules industriels,Un nouveau P-DG pour la SNVI

mercredi 22 février 2012 à 8:58
Source de l'article :

P120222-20.jpgCe changement s’inscrit dans la perspective de relancer les entreprises nationales et de sauvegarder les emplois.

M.Hamoud Tazerouti est désigné nouveau président-directeur général pour la Société nationale des véhicules industriels (Snvi), replaçant M.Mokhtar Chahboub. Ce dernier était à la tête de l’entreprise depuis 14 ans.

Le profil de ce nouveau responsable correspond aux espoirs des représentants des travailleurs qui ont réclamé le départ des responsables retraités depuis quelque temps.

Cette nomination a eu lieu lors d’une séance du conseil d’administration de la société qui s’est tenue au siège du ministère de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, la fin du mois écoulé.

Ainsi, un nouveau conseil d’administration a été également nommé. Les dernières années, l’unique fabricant algérien de véhicules industriels a eu de mauvais résultats suite à des perturbations.

Ce changement au sein de la Snvi s’inscrit dans le cadre de l’application de la vision algérienne basée sur une stratégie générale visant à renforcer la production nationale pour faire face à la concurrence étrangère.

De même, il traduit la volonté du gouvernement à établir une forte économie axée principalement sur la relance de la production nationale et la création d’emplois, afin de mettre fin à l’importation qui inonde le marché national.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie et des PME/PMI, Mohamed Benmeradi, avait déclaré que «le projet de construction de véhicules lourds et légers va constituer le nouveau départ pour notre secteur industriel et la création d’un tissu industriel algérien privé et public».

Dans cette perspective, la Snvi a bénéficié de plusieurs avantages pour sa récupération de la faillite, à l’instar du budget destiné à son plan de relance.

Ce qui a ouvert de nouveaux horizons pour l’entreprise et 6700 employés ainsi. Elle prévoit aussi le recrutement d’au moins 2000 employés d’ici 2014.

De plus, après l’extension et la modernisation, suivant les standards internationaux, de la plate-forme de production de véhicules industriels, l’Etat est disposé à apporter son soutien à ce complexe.

Il est donc temps de généraliser l’exemple de cette entreprise à l’ensemble des entreprises nationales possédant une capacité dans la production et la création de postes de travail.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
10 queries in 0,128 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5