Sétif/Ils réclament une structure de santé : Les habitants de Bouandas bloquent la RN 75

lundi 7 janvier 2019 à 9:05
Source de l'article : Reporters.dz

Écrit par A. LOUCIF

Plusieurs dizaines d’habitants de la commune de Bouandas, située au nord de Sétif, ont bloqué avant-hier la RN 75, reliant la wilaya de Sétif à celle de Béjaïa, plus précisément au lieudit Tala Oulili, pour réclamer une structure de santé digne de ce nom. En effet, cette ville vit

, depuis le mois d’octobre dernier, au rythme des protestations, suite au décès d’une parturiente, âgée de 28 ans, et de son bébé à l’hôpital Saïd-Laouamri de Bougaâ, à trente kilomètres de son domicile. A l’aide de pneus brûlés et de troncs d’arbre, ces derniers ont fermé, dès les premières heures, cet axe routier stratégique pendant quelques heures obligeant ainsi plusieurs automobilistes à rebrousser chemin. Selon leurs représentants, cette action a été déclenchée pour attirer l’attention des responsables sur l’absence d’une structure de santé de proximité en mesure de répondre aux attentes de la population.

« Notre principale revendication est l’inscription d’un hôpital de 60 lits dans la commune de Bouandas pour assurer une meilleure prise en charge des patients », précisent nos interlocuteurs. Aussi, les protestataires n’ont pas manqué de menacer de durcir leur mouvement de protestation dans les prochains jours pour faire valoir leurs revendications. « Aucune promesse n’a été réalisée depuis la réunion, tenue en octobre dernier, en présence du premier responsable de la direction de la santé », ont-t-ils ajouté. Il est à rappeler que la commune de Bouandas a enregistré au mois d’octobre de l’année passée plusieurs actions de protestations organisées par les citoyens pour réclamer un hôpital. Une réunion a eu lieu au siège de la daïra de Bouandas pour décider des mesures urgentes pour prendre en charge les revendications des protestataires.

Lors de cette réunion, à laquelle ont pris part la directrice de la santé et de la population de Sétif, le directeur de l’hôpital de Bougaâ, les élus locaux, des représentants de la société civile, plusieurs mesures avaient été prises. Parmi ces décisions, la réservation d’une ambulance 4×4 pour évacuer les malades vers l’hôpital de Bougaâ à partir de cette région connue pour la rigueur de la saison hivernale. Lors de cette réunion, il a été décidé de préparer un dossier pour l’inscription d’un hôpital d’une capacité de 60 lits au profit de la population de cette région qui dispose actuellement d’une polyclinique se trouvant dans un état de dégradation avancé.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
60 queries in 0,282 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5