Semaine Coréenne sur Algerie360.com / Kimchi, Bulgogi : escapade gourmande en Corée du Sud

jeudi 10 octobre 2019 à 19:37
Source de l'article : Algerie360.com

Lors du Press Tour organisé par LG Electronics en Corée du Sud, Algerie360.com a eu la chance de partir à la découverte du pays au matin calme. Arts culinaires, Histoire et TIC, voici ce qui rythmera notre escale coréenne.

Suite et fin de notre escapade : la Gastronomie Sud-Coréenne 

Méconnue jusqu’à présent, la gastronomie coréenne ne cesse de faire parler d’elle. Nombreux sont les critiques à parier sur son succès à venir. Peu grasse et très équilibrée, riche en protéines végétales, en aliments fermentés et en fibres, elle est furieusement dans l’air du temps.

Préparatifs pour déguster le bulgogi accompagné de kimchi

Première découverte : le « Kimchi » 

« Un repas sans kimchi n’est pas un repas », dit l’adage coréen. Le kimchi est aussi représentatif de la cuisine nationale que peut l’être le « matlou3 » en Algérie. Mais de même que l’on ne peut imaginer se nourrir exclusivement de pain, le kimchi n’est pas un « plat » en soi. Il s’agit d’un mets traditionnel coréen composé principalement de légumes fermentés et de piments. La plupart des recettes sont à base de chou et on y retrouve des ingrédients comme du sucre, du sel, du gingembre, des oignons, des poivrons rouges, de l’ail et du radis.

En Corée, rares sont les demeures où l’on ne fermente pas son propre kimchi et chaque recette familiale est transmise de génération en génération avec une grande fierté. Il y a donc autant de variantes de kimchi qu’il y a de foyers en Corée.

Les kimchi varient selon les saisons, produits et régions : épicés et rouges selon certaines recettes, « blancs » de façon plus traditionnelle. Les légumes les plus utilisés pour sa préparation sont désormais le chou chinois, qui est presque devenu synonyme de kimchi, puis le daikonou radis blanc géant, le concombre, les carottes, etc.

Lors de notre passage à Busan (sud de la Corée du Sud), nous avons goûté le fameux kimchi en accompagnement d’autres délices sud-coréens (en photos).

En haut à droite : kimchi servi en consommé accompagné d’une soupe piquante au sésame, de galettes aux légumes, et d’un jus de prune

En haut à gauche : kimchi servi en accompagnement d’un plat coréen

Petite anecdote : il existe en Corée du Sud un réfrigérateur spécialement conçu pour conserver les kimchi.

Réfrigérateur LG spécialement conçu pour le kimchi et commercialisé en Corée du Sud

Deuxième découverte: le « Bulgogi » 

Le bulgogi (bul = feux et gogi = viande), donc littéralement viande cuite sur le feux est un plat traditionnel Coréen.

Juste avant la cuisson du bulgogi (viande de boeuf, champignons frais, nouilles et oignons verts)

Dans un premier temps, la viande est marinée. La sauce de marinade se varie selon le choix des épices et des herbes, et ce sur un fond de Sauce de soja (Ganjang), de Denjang (Miso) de Gochujang (condiment fermenté coréen piquant, à base de piment rouges, de meju, de farine de riz gluant et de germe de blé), avec de l’huile de sésame ou du jus de poires coréennes…

Les préparations et les modes de cuisson (exemple en grillade sur des braises, à la poêle ou en pot-au-feu) varient suivant le goût ou la texture recherchés.

C’est le moment de faire cuire le bulgogi

On hésite pas à mettre du bouillon sur la viande !

Parmi les façons de consommer le bulgogi : enveloppé avec du riz et un accompagnement, par exemple, du kimchi, dans une feuille de salade ou de kaetnip (feuilles de sésame marinées avec du piment en poudre, assez salées). On peut ajouter dans cette enveloppe de salade de la pâte de soja mélangée avec du kochujang, des feuilles de sésame fraiches, de l’ail cru entier ou d’autres ingrédients.

감사합니다 (Gam-sa-ham-ni-da!- Merci !)

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
62 queries in 0,205 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5