Selon le ministre des Moudjahidines: L’identification des cranes des résistants algériens se poursuit

Selon le ministre des Moudjahidines: L’identification des cranes des résistants algériens se poursuit

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a assuré ce lundi  que l’opération  d’identification des crânes des martyrs de la résistance populaire conservés à Paris se poursuit. Il a également précisé que 31 cranes ont déjà été identifiés. C’était dans une déclaration à la presse dans le cadre d’une cérémonie coprésidée avec le ministre du tourisme, Abdelkader Benmessaoud pour la signature d’un convention de coopération entre les deux secteurs portant renforcement du tourisme historique.

Le ministre des Moudjahidine a fait savoir que la commission technique algérienne composée d’experts et de spécialistes « s’est déplacée à deux reprises pour identifier ces cranes conservés au Musée depuis plus de 150 ans ». Tout en ajoutant que « l’opération d’identification des cranes des martyrs des révolutions populaires conservés au Musée de Paris exige beaucoup de temps vu leur nombre très important ».

Il a entre autre rappelé les négociations en cours entre l’Algérie et la France pour « restituer les archives de la guerre de libération, trouver une solution au dossier des disparus, restituer les cranes et indemniser les victimes des essais nucléaires », indiquant que la commission chargée du dossier des archives œuvre actuellement avec les responsables des archives en France à « trouver une solution à cette question ».