Sécurité, stabilité et unité nationale

jeudi 12 juillet 2018 à 11:42
Source de l'article : Lemaghrebdz.com
La concrétisation des objectifs ambitieux du renouveau national  et des aspirations combien légitimes de la société algérienne, malgré la mobilisation de moyens considérables  et de ressources humaines abondantes  et variées, ne saurait se réaliser que dans la mesure où  il serait possible de créer un environnement  serein, empreint de  tolérance, de paix, de sécurité et de solidarité  et dans lequel le travail, la compétence et le mérite  constituent  les valeurs premières.
C’est ainsi qu’il faut comprendre  l’adhésion massive des citoyens à la Réconciliation  nationale, l’avènement de l’Accord des partenaires  sociaux et économiques  dans un Pacte  national économique et social, la solidarité  toujours renouvelée de l’ensemble des couches  de la  population avec les franges les plus démunies de la société.
Il ne faut pas que d’aucuns oublient  que l’Algérie  a connu, durant les années quatre-vingt-dix, une des périodes  les plus sombres et les plus tragiques  de son Histoire. D’une exceptionnelle gravité, la situation d’instabilité  politique  et institutionnelle  que le pays a vécue menaçait  l’Eta républicain dans son existence même.  Les retombées de cette situation de chaos  sur le développement économique et  social et sur la cohésion sociale  du pays étaient des plus    négatives. Des actions urgentes  et d’envergure  ont été engagées par le président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika dans tous les domaines afin  d’aider à sortir le pays de la grave crise qui l’affectait. Conscient qui rien de solide  ni de durable ne pouvait être entrepris  à cet égard  si la paix  n’était pas au rendez-vous, le Président Abdelaziz Bouteflika avait choisi  de s’engager dans la seule voie  à même de redonner  au peuple  des raisons  de croire  et d’espérer en l’avenir, celle de la paix      et de la réconciliation.
La paix civile et la réconciliation nationale étaient des exigences fondamentales pour l’édification  d’une société stable  et  la conduite du développement économique et social.
 » Nous voulons prendre dans la modernité tout ce qui  peut servir  notre peuple et favoriser notre progrès et notre développement,  mais nous restons  fidèles à nos valeurs  nationales  et aux constantes de notre religion    et de notre culture  ancestrale. La République Algérienne Démocratique et Populaire n’appartient  ni à l’Orient ni à l’Occident, elle est attachée  aux valeurs humaines  et se fonde sur le respect    des caractéristiques de notre personnalité  et des spécificités  de notre société  qui donne  une place  à chacun des  citoyens dans la paix  et la sécurité. Tous les enfants de cette Algérie, quelle que soit leur obédience et  quelles que soient  leurs convictions doivent s’incliner devant la volonté  exprimée par le peuple algérien qui veut vivre dans la paix et la sécurité  des personnes et des biens. Notre peuple  a déjà renoué    avec l’espoir et il s’évertue  d’une façon pathétique  à rattraper le temps perdu. Il finira  par vaincre, d’ailleurs, il a déjà vaincu  les ennemis déclarés de la patrie, en clamant haut et fort le credo de l’Algérie d’abord, l’Algérie encore, l’Algérie toujours « .  (Dixit A. Bouteflika).
Grâce à la  politique de Concorde  civile  et de Réconciliation nationale promue par Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, ainsi qu’aux efforts  et aux sacrifices  de l’Armée Nationale Populaire (ANP) et aux autres Forces de sécurité, l’Algérie est désormais classée parmi les pays les plus sûrs à travers le Monde.
Cependant les dangers ne sont pas totalement écartés, alors que les menaces sont diversifiées. Mais faut-il le rappeler avec force, l’ANP continue de veiller  à la sécurité nationale, avec une mission vigilante multidimensionnelle : lutte continue contre le terrorisme  associée à la mobilisation et la vigilance des citoyens  en appui aux services de sécurité  pour déjouer toute action  lâche  du terrorisme ; la poursuite  de la politique de Réconciliation nationale , en direction de tout citoyen  égaré qui accepterait  de rompre avec le crime  et de revenir dans les rangs de la société. A travers cette persévérance qui est une priorité  quant à la réussite du renouveau national, l’ANP s’attèle au quotidien, au maintien de la vigilance aux frontières, pour prévenir toute menace provenant de foyers d’instabilité dans le voisinage immédiat de l’Algérie ainsi que la jonction  du terrorisme avec le crime transfrontalier.
l s’agit également  de la lutte résolue contre le trafic  de drogue qui se déverse sur le pays  à partir  du Maroc ; la répression de la contrebande  et du blanchiment d’argent qui portent atteinte à l’économie nationale, et contribuent en même temps au financement  du terrorisme et du crime organisé.  Considérant tous ces acquis, n’est-il pas permis à certains de reconnaître cette réalité, cette avancée politique, économique et sociale du pays  pour la simple raison que la préservation de la stabilité politique de l’Algérie  est une vérité accrue. Le pays dispose  d’institutions politiques démocratiques  stables et légitimées, de la base au sommet de l’Etat, par le peuple souverain, grâce au recours  aux urnes  toutes les cinq années. En outre, la  nouvelle loi fondamentale du pays amendée  consolide la législation qui favorise l’épanouissement du pluralisme politique.
B. C.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,203 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5