Secteur de l’artisanat : Plus de 35 000 emplois créés à Tizi Ouzou

samedi 16 novembre 2019 à 21:11
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Plus de 35.000 postes d’emplois directs ont été créés par le secteur de l’artisanat dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on appris mercredi du directeur de la Chambre de wilaya de l’artisanat et des métiers (CAM) Berki Abdelkrim.

Rencontré en marge d’une cérémonie, en l’honneur des artisans, organisée par la wilaya au siège de la cité administrative à l’occasion de la Journée nationale de l’artisan, M. Berki a souligné que ces emplois ont été créés par plus de 14.300 artisans inscrits au registre de commerce, dans les trois branches d’activité que sont l’artisanat traditionnel et l’art, la production de biens et les services. Sur ces 14.300 artisans, plus de la moitié soit 75% sont des jeunes, ce qui est rassurant quant à la pérennisation de certains métiers traditionnels et la transmission du savoir-faire artisanal aux futures générations.

En outre, la femme représente 35% du nombre total des artisans de la wilaya, a observé le même responsable. Lors de la cérémonie en l’honneur des artisans, présidée par le wali, Mahmoud Djamaa, sept (7) artisans ont été honorés alors que sept (7) autres ont reçu des décisions d’affectation de locaux au niveau de la nouvelle maison de l’artisanat sise au boulevards des frères Makhlouf (Nouvelle-ville).

Par ailleurs, six (6) élèves lauréats du concours du meilleur dessin sur le thème de l’artisanat ont été également récompensés. Le wali a souligné l’importance de la préservation de cet héritage qui en plus d’être un patrimoine culturel est aussi une activité économique et l’affectation des locaux rentre dans le cadre de cette démarche d’encouragement des artisans a-t-il dit.

Quant au problème de commercialisation et de disponibilité de la matière première, des démarches seront entreprises auprès du ministère de tutelle en vue d’y dégager des solutions. Le président de la CAM, fraîchement élu, Makhlouf Tiregouine a saisi l’occasion pour solliciter le wali à l’effet de dégager un espace qui abritera un marché de l’artisanat qui se tiendra chaque week-end et qui sera dédié à chaque fois à un des métiers artisanaux (poterie, bijouterie, vannerie, tapisserie) afin que les artisans puissent vendre et faire la promotion de leurs produits a-t-il dit.

à l’occasion de cette cérémonie, le directeur local du tourisme et de l’artisanat, Rachid Gheddouchi a annoncé l’appelation de la maison de l’artisanat du centre-ville de Tizi-Ouzou du nom du moudjahid Hachmane Abderrahmane décédé en 2007, et de celle de la nouvelle ville, du nom du chahid Amara Kaci artisan bijoutier qui s’était par la suite spécialisé dans la fabrication de munitions et d’explosifs au profit de l’Armée de libération nationale (ALN) durant la Révolution, et son épouse Younsi Ouardia qui l’avait aidé dans son activité.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
76 queries in 0,197 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5